Présentation de quelques aides de jeu et scénarios divers

Ces produits ont été publiés en dehors de la gamme d'un jeu précis.


Campaign Cartographer

Logiciel de cartographie édité en 1995 par ProFantasy Software. Doté de multiples options, il permet de créer de toutes pièces des cartes d'une grande qualité, mais, revers de la médaille, il n'est pas d'une prise en main facile.
Une version plus récente est parue depuis.


The Dragon Archive

Boîtier de 5 CD-ROM contenant des copies au format *.pdf des 250 premiers numéros de la revue The Dragon (de juin 1976 à août 1998, avec une interruption de six mois entre décembre 1996 et juillet 1997 en raison des difficultés financières de TSR), ainsi que les sept numéros de The Strategic Review, son prédécesseur (du printemps 1975 à avril 1976).
TOUT y est, jusqu'à la moindre publicité... Mais la qualité de la définition de certaines illustrations laisse à désirer.
Côté contenu, les articles (et les quelques scénarios) intéresseront surtout les amateurs des jeux TSR (AD&D en tête avec une écrasante avance sur Marvel Super Heroes, Top Secret et D&D ; les autres jeux de l'éditeur (Alternity, Amazing Engine, Boot Hill, Conan RPG, Dragonlance 5th Age, Empire of the Petal Throne, Gamma World, Gangbusters, Metamorphosis Alpha, Star Frontiers) venant encore plus loin derrière ; et il y a même quelques absents, comme Indiana Jones RPG). Mais on trouve aussi des articles concernant des jeux publiés par des concurrents : parmi ceux-ci, les mieux lotis sont Call of Cthulhu, Champions (Hero System) et Traveller, chacun d'eux ayant droit à son petit paquet d'articles ; mais on trouve aussi du matériel pour Ars Magica, Chivalry & Sorcery, Dark Conspiracy, DC Heroes, The Doctor Who RPG, Dragonquest, Elfquest, GURPS, Other Suns, Over the Edge, Paranoia, Pendragon, Ringworld, RuneQuest, Shadowrun, Space Opera, Star Trek, Star Wars, Superworld, Talislanta, Timemaster, Torg, Universe et Villains and Vigilantes... (je pense n'avoir oublié personne).
Et au delà de ces articles, The Dragon Archive constitue un intéressant panorama du milieu rôludique américain sur une période de plus de 23 ans... Un petit trésor archéologique, en quelque sorte...


Corporation Building

Premier volume des Building Complex Series, il fournit les plans d'un immeuble appartenant à une grosse entreprise, édités par Seeker Gaming Systems en 1991. Ces plans, utilisables pour tout jeu contemporain ou futuriste, sont à l'échelle des figurines 25 mm.


Research Facility

Second volume des Building Complex Series, sur le même principe que le précédent : les plans à l'échelle du 25 mm d'un centre de recherches ultramoderne, édités par Seeker Gaming Systems en 1992.

Les deux Building Complex Series sont des rééditions de suppléments à l'échelle des figurines 15 mm, publiés en 1985, les Building Complex Modules : The Corporation et Research and Development Facility.


Floor Plan 1 : Haunted House

Plans à l'échelle des figurines 25 mm d'une maison hantée, édités par Steve Jackson Games en 2001.
On trouve aussi dans ce supplément une planche de figurines en carton à découper, et six idées de scénarios... qui réussissent l'exploit de faire référence à cinq suppléments pour GURPS non encore parus à l'époque... ainsi qu'à un supplément depuis longtemps épuisé pour un autre jeu ! Et en fait d'idées de scénarios, c'est un peu court : ça se résume à : la maison est infestée de fantômes / zombies / créations d'un savant fou / adorateurs d'une divinité maléfique / zombies / zombies, et basta...
On regrettera l'absence d'un plan réduit de l'ensemble de la maison, qui aurait facilité l'orientation du MJ.
Prix spécial de la bouffonnerie : l'encadré What's in the Cellar ? censé donner des idées au MJ pour remplir la cave... et qui est mis bien en évidence sous le nez des joueurs à côté du plan de ladite cave...
Ai je déjà précisé que ce supplément était sans intérêt ?


Floor Plan 3 : Underground Lab

Le deuxième numéro de cette série étant simplement composé de feuilles blanches recouvertes d'hexagones ou de quadrillages, passons directement au suivant, édité par Steve Jackson Games en 2001 et qui propose les plans (vraiment très laids) à l'échelle des figurines 25 mm d'un silo de missile atomique Atlas et une planche de figurines en carton à découper moches à souhaits.
Il n'y a pas de plan d'ensemble (mais cette fois-ci ce n'est pas fondamental), et la légende ne figure que sur une seule des planches, ce qui n'est pas des plus pratique.
Les quelques idées d'utilisation qui figurent au dos de l'illustration de couverture sont particulièrement faiblardes... voire carrément débiles : un silo de missile atomique construit dans les années 1960 et utilisé par un savant fou victorien ?
À éviter d'urgence.


Floor Plan 4 : Mall of the Dead

Quatrième et dernier volet de la série, publié par Steve Jackson Games en 2002, il présente les plans à l'échelle des figurines 25 mm d'un (petit) centre commercial, accompagnés de la classique moche planche de figurines en carton à découper.
Pour une fois, il y a des commentaires explicatifs sur le plan, ainsi que les caractéristiques de deux monstres pour GURPS et All Flesh Must Be Eaten. C'est donc le moins nul des quatre ; mais il reste parfaitement dispensable.


Des plans sur la tomette

Recueil format poche de 36 plans de bâtiments, époque médiévale ou un peu après.


... And a 10-Foot Pole

Supplément édité par ICE pouvant vaguement être rattaché à la gamme Rolemaster, mais sans référence à un système de jeu particulier. Il propose une liste impressionnante de matériel et d'objets en tous genres, avec prix, masse, disponibilité, etc..., classé en douze âges ou ères correspondant globalement à différents niveaux technologiques (de l'Âge de Pierre à l'Ère de l'Information, c'est à dire notre propre époque), et pour chaque ère regroupés en grandes catégories (nourriture, vêtements, outillage, armes, etc...). Chaque ère est introduite par quelques pages de baratin qui sont principalement là pour réduire l'aridité du supplément.
Et bien que la quantité d'équipement présentée soit impressionnante, on peut légitimement se poser la question de la rationnalité d'un tel supplément : puisque son postulat de base est que quoi qu'il arrive, les joueurs voudront toujours pour leurs personnages du matériel ne figurant dans aucun manuel, il est bien évident qu'il ne pouvait pas parvenir à résoudre ce problème (j'ai testé pour vous... et il y a d'ailleurs quelques lacunes surprenantes) !


Weapons & Armour

Petit livret édité par Palladium Games en 1982, dont la deuxième édition date de 1989 (elle a été réédité quasiment à l'identique en 2002), consacré aux armures et armes blanches en tous genres.
Une bonne partie du texte et des illustrations a été réutilisée dans le Compendium of Weapons, Armour & Castles.


Weapons & Castles

Petit livret édité par Palladium Games en 1982 et réédité quasiment à l'identique en 2002, sur les armes de tir (c'est à dire presque uniquement arcs et arbalètes) et les châteaux médiévaux.
Là encore, une bonne partie du texte et des illustrations se retrouve dans le Compendium of Weapons, Armour & Castles.


Weapons and Assassins

Livret de la même série que les deux précédents, édité par Palladium Games en 1983 (et réédité quasiment à l'identique en 2002), consacré aux assassins et à leurs méthodes et outils de travail.
En pratique, l'ouvrage traite de l'ordre des assassins, des thugs, et surtout des ninjas (plus de la moitié du manuel leur est consacrée, sans compter une petite section sur les samouraïs et les châteaux japonais).
Peu de texte, beaucoup d'illustrations... Au final, c'est un peu léger.
Quelques éléments ont été réemployés dans le Compendium of Weapons, Armour & Castles.


Exotic Weapons

Publié chez Palladium Games dans la même série que les précédents (en 1984), ce livret présente des armes blanches inhabituelles.
Quelques éléments ont été réemployés dans le Compendium of Weapons, Armour & Castles.


Weapons and Castles of the Orient

Encore dans la même série, ce supplément Palladium Games paru en 1984 traite des armes, armures et fortifications extrême-orientales (c'est-à-dire ici principalement japonaises). Il n'a que partiellement été repris dans le Compendium of Weapons, Armour & Castles.


Weapons, Armor & Castles of the Orient

Réédition de 2002, quasiment à l'identique du supplément Weapons and Castles of the Orient.


European Castles

Toujours chez Palladium Games et dans la même série que les précédents, ce supplément de 1985 est un recueil de plans de châteaux-forts. Son contenu a été entièrement repris dans le Compendium of Weapons, Armour & Castles.


Compendium of Weapons, Armour & Castles

Des pages et des pages d'armes blanches en tous genres venues de tous les continents (chacune accompagnée de son illustration), des informations sur les arcs et les arbalètes, une grosse section sur les armures (principalement européennes), des plans de châteaux-forts et de citadelles, quelques considérations sur la poliorcétique, et même une petite section sur les armes à feu primitives (pièces d'artillerie et armes légères). Le tout, définit en termes de jeu par quelques caractéristiques simples destinées à être facilement adaptables à n'importe quel système de règles.
Un regret majeur : l'absence totale de bibliographie dans ce manuel édité par Palladium Games en 1989. Pour un bouquin qui prétend dans son introduction être une source sérieuse, cette lacune se pose un peu là. Évidemment, il est toujours possible de consulter les bibliographies de la série d'ouvrages dont il a repris plus ou moins fortement le contenu : Weapons & Armour, Weapons & Castles, Weapons and Assassins, Exotic Weapons, Weapons, Armor & Castles of the Orient et European Castles.


Compendium of Contemporary Weapons

Catalogue d'armes à feu, grenades, chars d'assaut et de divers accessoires, édité par Palladium Games sous la couverture la plus ringarde jamais dessinée pour un supplément de jeux de rôle.
Le livret commence par une section de généralités sur les armes à feu, leurs projectiles et leurs dégâts, accompagnée de conseils pour la quantification de tout cela dans un système de jeu.
Le catalogue en lui-même est des plus classiques. On regrettera toutefois le choix des illustrations : il s'agit exclusivement de dessins, au lieu de photos : l'argument justificatif est une plus grande clarté du dessin ; en pratique, les images sont bien souvent parfaitement dégueulasses.
Et entre autres erreurs, les fusils français sont présentés comme finlandais... Pourtant cette fois, il y a une bibliographie...


The Knuckleduster Firearms Shop

Supplément consacré aux armes à feu du Far West, édité par Knuckleduster Publications en 2000 (ou 2001 ?).
Il ne fournit pas de données chiffrées, mais des évaluations permettant en principe une conversion facile vers n'importe quel système de règles. La conversion à Deadlands est en outre fournie en annexe.
Outre une longue liste d'armes à feu avec leurs "caractéristiques", une illustration pour la plupart, et quelques commentaires sur leurs particularités, on trouve dans cet ouvrage intéressant des considérations sur la simulation réaliste des fusillades en JDR. Enfin, il y est aussi question des étuis pour revolvers et des systèmes de visée.


The Armory, Volume 1

Supplément édité en 1983 par Firebird Ltd, il s'agit d'un recueil abondamment illustré d'armes à feu en tous genres (du pistolet à poudre au canon sans recul, en passant par les mortiers), de lance-flammes et de grenades, originaires de pays variés (avec toutefois une nette prépondérance des matériels américains). Il se veut un ouvrage de référence pour amateurs d'armes à feu, plus qu'un supplément pour un jeu spécifique.
Contrairement à ce que la mention Volume 1 pourrait laisser croire, il n'y a pas eu d'autre tome dans la série (ce qui n'est pas sans faire penser à son descendant, le Compendium of Modern Firearms du même auteur, qui se voulait lui aussi Volume 1 de la série Edge of the Sword...).
La réédition de 1985 fournit des caractéristiques pour Espionage! et Mercenaries, Spies & Private Eyes.


Compendium of Modern Firearms

Édité par R. Talsorian Games, ce catalogue d'armes à feu, grenades et autres accessoires, très détaillé et précis, signé Kevin Dockery (coauteur du Morrow Project et déjà auteur de The Armory, Volume 1) se voulait le premier tome d'une série de suppléments nommée Edge of the Sword, dont l'ambition était de devenir un système de jeu à part entière.
Il permet de calculer de façon sérieuse et précise les caractéristiques des armes présentées pour les systèmes de règles suivants : Edge of the Sword bien sûr, mais aussi le système Interlock utilisé par Cyberpunk et Mekton, le Hero System, les systèmes à base de pourcentages comme le Basic RolePlaying System, ceux à base de D20 comme... AD&D (!), le système à base de D10 de Twilight: 2000, et celui du jeu Mercenaries, Spies & Private Eyes.
S'il vous faut un catalogue d'armes à feu pour jeux de rôle, préférez celui-là. S'il vous en faut un...


Guns, Guns, Guns, 3rd edition (3G3)

Troisième édition (parue en 1991 ; les précédentes dataient de 1988 et 1989) d'un système de création d'armes (principalement d'armes à feu, mais aussi d'armes blanches, d'armes de SF, etc...), édité par le Blacksburg Tactical Research Center (BTRC). Le système est rigoureux et précis. Il permet aussi d'effectuer des conversions d'armes d'un système de jeu à un autre : TimeLords, qui est en quelque sorte la base du système 3G3, CORPS, Cyberpunk, GURPS, le Hero System, Megatraveller, Torg et Twilight: 2000 (dans la version la plus récente (disponible au format électronique), les systèmes de jeu couverts sont : Battlelords of the 23rd Century, CORPS, Cyberpunk, Feng Shui, Fuzion, GURPS, Heavy Gear, le Hero System, Marc Miller's Traveller, le système Masterbook, Nexus, TimeLords et Traveller : The New Era). Attention toutefois, la conversion nécessite le passage intermédiaire par le système 3G3.
Reste une question : a t'on vraiment besoin d'un système aussi pointu pour définir en termes de jeu les caractéristiques d'une arme ?


More Guns

Complément de 3G3, il propose les caractéristiques de plus de 550 armes différentes (essentiellement des armes à feu existant ou ayant existé, mais aussi des armes à feu de fiction (futuristes ou non), des armes blanches et autres) pour les mêmes systèmes de jeu.


Killer Crosshairs

Ce supplément, publié par Pagan Publishing en 1992 et uniquement vendu par correspondance, puis réédité en 1995 par Biohazard Games, propose un système de localisation des coups (tirs, projectiles et coups au corps à corps). Il se compose de deux parties : d'une part, deux transparents et une tripotée de silhouettes, qui rappellent le système de localisation de Millenium's End (en franchissant un cran supplémentaire, qui fait paraître ce dernier un peu brouillon) ; d'autre part, une série de tables permettant de déterminer les blessures infligées par un coup, et qui rappellent les tables de Rolemaster (mais ce n'est qu'une impression ; celles de Killer Crosshairs sont beaucoup plus simples et très efficaces).
Le tout se prétend utilisable avec tout système de jeux de rôle. En pratique, le système de localisation des coups fonctionne bien avec des systèmes "à marge de réussite", et le système de blessures, avec des systèmes "à points de vie". Mais avec ce type de règles, Killer Crosshairs est d'une redoutable efficacité...
Il est à noter que les deux parties du supplément (localisation des coups et détermination des blessures) peuvent être utilisées indépendamment l'une de l'autre.


Trauma

À ne pas confondre avec le JDR du même nom, il s'agit d'une grosse aide de jeu utilisable avec tout système de règles, parue en 2010 chez Radical Approach, permettant de décrire de façon médicalement crédible les conséquences des blessures subies par un humain, en fonction de leur nature, de leur localisation, et de leur gravité.


Naughty & Dice

Supplément générique sur la sexualité, à la manière d'un supplément pour GURPS (il dérive d'ailleurs de l'aide de jeu amateur GURPS Sex), et proposant en annexe des éléments de règles pour le D20 System, publié en 2003 par Sabledrake Enterprises.


Grimtooth's Traps

Série de recueils de pièges, particulièrement inventifs et souvent très meurtriers, parus chez Flying Buffalo et présentés par un troll nommé Grimtooth. À utiliser avec modération, sinon vous risquez de vous brouiller avec vos joueurs, à force...


Grimtooth's Traps (Les pièges de Grimtooth)

Le premier volume de la série, paru en 1981 et traduit en français par Jeux Actuels. Cent-un pièges pour égayer les dungeons de vos parties med-fan'...


Grimtooth's Traps Too

Deuxième volume des pièges de Grimtooth, paru en 1982. Sur le même principe et selon le même plan que le premier, il propose cent-un pièges, certains bien, d'autres carrément tirés par les cheveux, d'autres encore un peu débiles.


Grimtooth's Traps Fore

Le mythique Grimtooth's Traps Tree n'étant qu'un canular monté par l'éditeur, la série continue avec ce troisième volume, qui propose cent pièges et un conseil, et suit le même plan que ses deux prédécesseurs.


Grimtooth's Traps Ate

Quatrième tome de la série, il ne contient que cent pièges, et adopte un plan légèrement différent puisque le dernier chapitre est consacré exclusivement aux pièges liés à la nourriture... et en particulier, aux recettes à base d'aventuriers.
On trouve aussi à la fin de l'ouvrage un "album photo" de Grimtooth, la toute première planche de BD mettant en scène le célèbre troll (initialement parue en 1978 dans le numéro 1 de Sorcerers Apprentice), et une page présentant Grimtina la trollette, la petite s½ur de Grimtooth.


Grimtooth's Traps Lite

Comme son nom le laisse entendre, ce volume (publié en 1992) propose des pièges moins mortels dans l'ensemble (à part pour le dernier chapitre, justement intitulé Mega-Death Traps). D'ailleurs, certains sont présentés, non plus par Grimtooth, mais par Grimtina, voire par Spike the Grimdog, le... chien de Grimtooth.
On y trouve aussi un chapitre de pièges de science-fiction, présenté par Grimbuck, version futuriste de Grimtooth.
Le livret contient encore un index des pièges contenus dans les différents tomes de la série, et une petite BD mettant en scène Grimtooth et Grimtina et annonçant la parution prochaine de Grimtooth's Dungeon of Doom.


Grimtooth's Dungeon of Doom

Le voici, le fameux dungeon annoncé à la fin de Grimtooth's Traps Lite et entièrement constitué de pièges. Il y aura de la casse chez les visiteurs...
Bien que le dungeon lui-même ne fasse référence à aucun système de jeu, en annexes sont fournies les caractéristiques pour AD&D, Tunnels & Trolls et Warhammer Fantasy Roleplay.


The Knuckleduster Cowtown Creator

Supplément édité par Knuckleduster Publications en 2002, il contient tout, tout, TOUT pour créer et animer une ville du Far West située sur l'itinéraire des grands troupeaux de bestiaux entre le Texas et le Kansas.
Ici, on est bien loin du western spaghetti et des conventions cinématographiques du genre : tout est fait pour coller au mieux à l'Ouest historique.
Les principaux types de bâtiments (et pas seulement les saloons, les banques et les prisons) sont présentés, avec des informations sur les activités qui s'y pratiquent, des anecdotes, des personnages typiques, parfois des plans.
Le supplément ne s'appuie sur aucun système de jeu particulier, mais fournit en annexe des caractéristiques de PNJ pour Deadlands et le D20 System, ainsi qu'un système de conversions de Deadlands à Fudge.


Thieves' World

Thieves' World

Cette boîte, publiée par Chaosium en 1981, adapte au JDR la ville médiévale-fantastique de Sanctuary, cadre des recueils de nouvelles de Robert Asprin (puis d'autres auteurs, parmi lesquels du beau monde : Poul Anderson, Marion Zimmer Bradley, John Brunner, Philip Jose Farmer, Joe Haldeman, Janet Morris, A. E. Van Vogt, et d'autres encore...).
Côté JDR aussi, il y a du beau monde : Dave Arneson, Eric Goldberg, Marc Miller, Steve Perrin, Ken St Andre, Greg Stafford, etc...
Sanctuary fut à ma connaissance la première ville med-fan' détaillée en JDR. La boîte contient trois livrets et trois cartes, avec historique et description de la ville, tables de rencontres, plans des différents quartiers et de nombreux bâtiments, et les caractéristiques des principaux PNJ pour neuf systèmes de jeu : AD&D, Adventures in Fantasy, Chivalry & Sorcery, Dragonquest, D&D, The Fantasy Trip, RuneQuest II, Traveller (!) et Tunnels & Trolls.
À noter que Sanctuary a servi de base pour la ville gloranthienne de Refuge.


Thieves' World Companion

Livret publié en 1986 par Chaosium, adaptant la suite de la série (recueils 3 à 6). Les caractéristiques ne sont plus fournies que pour RuneQuest III et Middle Earth RolePlaying / Rolemaster.


Laelith

Probablement la plus belle ville médiévale-fantastique décrite pour les jeux de rôle, et les superbes plans de Patrick Durand-Peyroles (l'auteur d'Empires & Dynasties) n'y sont pas étrangers.
Décrite dans Casus Belli n° 35 (décembre 1985 / janvier 1986) et suivants, puis parue en hors-série de cette revue (Casus Belli hors-série n° 2, début 1991). Une valeur sûre. Si vous ne l'avez pas déjà, jetez vous dessus !

Laelith a connu une deuxième jeunesse en décembre 2000, avec la parution du premier hors-série de Casus Belli nouvelle formule, consacré à la ville et sous-titré La ville mystique 20 ans après.
En pratique, posséder la première édition s'avère relativement appréciable, car nombre d'éléments (parfois très importants, comme le lithoracle) sont juste évoqués (voire oubliés).
Et au niveau qualité de réalisation, ça laisse pas mal à désirer : fautes d'orthographe évidemment, problèmes de mise en page, erreurs (par exemple, inversion entre les descriptions des huvaliniens et des zadulhiens, page 97 : ce sont bien les zadulhiens qui sont des hybrides entre huvaliniens et humains, et pas l'inverse, comme le savent les anciens de Laelith et les amateurs d'Empires & Dynasties), et carte (de mauvaise qualité) en encart correspondant à la première version de la ville...
Par ailleurs, je regrette personnellement les multiples jeux de mots faciles dans les noms, qui contribuent à donner à l'ensemble un aspect guignolesque dont il se serait fort bien passé.
Bref, le fond est intéressant, mais comme complément (mise à jour) à la précédente édition. Découvrir Laelith par cette nouvelle version aboutira inévitablement à d'importantes variations par rapport au canon.

Une troisième édition est annoncée pour fin 2017 chez Black Book Éditions.


Cities

Recueil de tables aléatoires pour peupler et animer des villes med-fan', ayant connu trois éditions : en 1979 puis en 1981 chez Midkemia Press, et en 1986 chez Chaosium. La troisième édition est la mieux présentée, mais elle est quasiment identique (contenu et couverture) au supplément Avalon Hill RuneQuest Cities.


CityBooks

Cette série de suppléments éditée par Flying Buffalo propose des plans de bâtiments variés pour villes médiévales-fantastiques, accompagnés de leur description détaillée, de la présentation de leurs principaux PNJ, et de quelques idées de scénarios.
Les plans sont parfois plus proches d'une transposition de notre monde occidental dans un univers med-fan', que d'un vrai med-fan' cohérent... Par ailleurs, certains sont mal conçus, avec en particulier des pièces dépourvues de fenêtre quand elles devraient logiquement en posséder. Mais dans l'ensemble, ces suppléments dépannent bien le MJ à court d'idées quand ses joueurs s'égaient en ville loin de la trame du scénario.


CityBook I : Butcher, Baker, Candlestick Maker

Publié pour la première fois en 1982.
25 bâtiments (24 bâtiments et un chariot, plus exactement).


CityBook II : Port o' Call

Publié pour la première fois en 1984.
21 bâtiments (immeubles et navires) rassemblés sous la même illustration de couverture que la VF de Cugel Saga. Ils ont pour point commun de se situer sur des ports. Mais certains d'entre eux peuvent être réutilisés sans problème pour des villes continentales.
Le vingt-deuxième bâtiment mentionné sur la couverture n'est en fait qu'un simple PNJ.


CityBook III : Deadly Nightside

Publié en 1987.
On passe ici aux bas-fonds de la ville, avec ses bâtiments louches et ses individus et organisations non moins louches. Au total, 18 entrées sont décrites. Pour la première fois dans la série des Citybooks, il existe des liens entre elles (relations entre PNJ, etc...), innovation qui perdurera dans les volumes suivants.


CityBook IV : On the Road

Publié en 1990.
Ce quatrième volume n'est plus urbain à proprement parler. Certes, on y trouve quelques bâtiments, mais nombre d'entre eux ne sont que des escales sur un trajet (caravansérail, relais de diligences, pont, etc...). Par ailleurs, une grosse vingtaine de pages est consacrée à des PNJ de The City, la ville jamais décrite qui sert de cadre flou aux Citybooks.


CityBook V : Sideshow

Publié en 1991.
Cette fois-ci, il s'agit de bâtiments occupés par des non-humains, et d'organisations non-humaines (19 entrées au total). Et en fait de non-humains, n'y figurent que peu de nains et d'elfes : la plupart de ces créatures sont nettement plus originales.


CityBook VI : Up Town

Publié en 1992.
16 bâtiments des beaux quartiers de The City, et deux PNJ.


CityBook VII : King's River Bridge

Publié en 1997.
Des lieux et des PNJ sur un pont.


Modules du Dernier Cercle

Le Dernier Cercle a publié quelques scénarios pour tous jeux médiévaux-fantastiques (lire : essentiellement pour AD&D) vers le milieu des années '80.


Le pays des voleurs

Scénario où les personnages partent à la recherche d'un trésor. Il est doté d'une ébauche de système destinée à permettre la conversion aisée des caractéristiques données dans le scénario à tout jeu de rôle d'épopée fantastique.


Les steppes d'Oujasnie

Ce scénario où les personnages doivent trouver un objet magique avant que le méchant de l'histoire ne mette la main dessus se déroule sur l'île de Rope, qui servit de cadre à plusieurs des modules du Dernier Cercle (et même à un scénario dans Casus Belli n° 23, L'initié du cinquième cercle). Originalité : il contient également un mini-wargame pour simuler le déroulement d'une bataille de l'histoire de Rope.


Spacefarers Guides

Série de quatre suppléments pour JDR de space opera (en particulier utilisables pour Traveller), signés Edward Lipsett.


Spacefarers Guide to Sector One

Recueil de cent planètes pour JdR de space opera, ne faisant pas spécifiquement référence à un jeu particulier, publié en 1979 chez Phoenix Games. Toutes ces planètes sont tirées (ou fortement inspirées) d'ouvrages de SF variés (certains vraiment obscurs chez nous).


Spacefarers Guide to Sector Two

Recueil de cent planètes accompagnées de la description (sans carte, hélas) d'un contexte "spatiopolitique", Rourke's Diadem, paru chez Little Soldier Games (une division de Phoenix Games) en 1979. Sans être prévu pour un JDR particulier, l'ouvrage en cite quatre : Traveller, Space Patrol, Space Quest et Starships & Spacemen.


Spacefarers Guide to Alien Races

Recueil de cent espèces ET, dont 45 sont tirées ou fortement inspirées d'ouvrages de SF, publié par Phoenix Games en 1979.


Spacefarers Guide to Alien Monsters

Recueil (publié par Phoenix Games en 1979) de 350 animaux et plantes extra-terrestres (parmi lesquels se sont glissés quelques animaux terriens, dont des reptiles mésozoïques). Contrairement aux trois autres volumes de la série, celui-ci fait explicitement référence à Traveller, mais sans en avoir la licence ni en utiliser vraiment les règles.


The Astrogators Chartbook

Recueil de fonds de cartes vierges pour tous jeux de SF, publié par Judges Guild en 1980. Il s'agit en fait pour partie du recyclage d'un équivalent med-fan', et une bonne partie de ce supplément sans grande utilité n'est pas adaptée à la création de planisphères planétaires.


Tarlkin's Landing

Seul supplément publié (en 1981) par Judges Guild dans ce qui aurait dû être sa série Port O' Call, il se compose d'un grand plan et d'un livret, décrivant divers lieux d'une ville spatioportuaire et leurs occupants, sans faire référence à un système de jeu particulier.


Strange Stars

Court livret présentant, trop superficiellement hélas, un contexte de space opera post-transhumaniste (un peu dans le genre d'Orion's Arm). Il y a pas mal de bonnes idées, mais on manque d'une vision d'ensemble du contexte et de ses capacités technologiques.
On peut trouver quelques éléments supplémentaires sur le blog officiel.


Me contacter | Retour à la page d'accueil | Retour à la page jeux de rôle | Retour à la liste des jeux présentés