Chivalry & Sorcery

Fantasy Games Unlimited (FGU) 1977 (deuxième édition : 1983) ; troisième édition chez Highlander Designs en 1996 ; quatrième édition (Chivalry & Sorcery, the Rebirth) chez Brittania Game Designs en 2000


L'un des tous premiers JDR parus sur le thème du médiéval-fantastique, C&S est souvent considéré comme le chef de file de la deuxième génération de jeux de rôle. Dès sa première édition (sous la forme d'un manuel à la couverture rouge), il se voulait plus cohérent que ses principaux concurrents de l'époque (Dungeons & Dragons, Tunnels & Trolls et The Arduin Grimoire), et appuyait pour ce faire son contexte sur la société féodale anglaise (sans toutefois décrire un cadre de jeu précis).

La deuxième édition, présentée sous la forme d'une boîte contenant trois livrets denses et écrits petit et une feuille de personnage, propose des règles abondantes (luxuriantes même), détaillées... et particulièrement lourdes à appliquer (et cette lourdeur n'est en rien arrangée par la multiplication des abréviations, sans index ni lexique permettant d'en retrouver rapidement la signification).
Paradoxalement, cette édition, parue pour corriger les principaux défauts de la première, est à la fois relativement archaïque, et très novatrice (pour l'époque) sur le plan des règles et des conseils aux joueurs et MJ (vraiment impressionnants pour un jeu datant de 1983 !).

Signalons que FGU a publié en 1980 une adaptation de C&S au Japon féodal, Land of the Rising Sun, écrite par Lee Gold (éminente spécialiste du sujet à qui l'on doit aussi entre autres GURPS Japan).


Me contacter | Retour à la page d'accueil | Retour à la page jeux de rôle | Retour à la liste des jeux présentés