Cyberpunk

R. Talsorian Games 1988 ; traduit en français sous le même titre chez Oriflam en 1991


La première édition de l'ancêtre des jeux de rôle cyberpunk (j'exclus de ma définition les JDR "pré-cyberpunk", apparus alors que le mot cyberpunk était quasiment inconnu chez nous) avait pour cadre notre monde en l'an 2013. La deuxième édition (Cyberpunk 2.0.2.0.) se situe en 2020. Tout ceci reste un peu trop proche de nous à mon goût, surtout pour le MJ qui souhaite élaborer sa technologie et sa société futures sur des bases crédibles...

De plus, étant un précurseur, le système souffre de nombreux défauts, le moindre étant sa gestion de tout ce qui est informatique qui laisse franchement à désirer.


Extraits de la gamme

Listen up, you Primitive Screwheads !

Un manuel de conseils aux MJ cyberpunk. Il y a du très utile, et du moins bon. Parmi le très utile, mentionnons de très bons conseils aux MJ, sur les campagnes et la gestion des joueurs à problèmes en particulier, qui ne sont pas forcément spécifiques du genre cyberpunk. On trouve aussi dans ce supplément des conseils tactiques, des considérations sur les différents types de personnages, et quelques règles supplémentaires.


Chromebook (Chrome)
Chromebook 2 (Chrome 2)
Chromebook 3 (Chrome 3)
Chromebook 4 (Chrome 4)

Chaque tome de la série des Chromebook est un catalogue de matériels et de services divers. On y trouve aussi bien des armes, des cyberprothèses, des véhicules ou du matériel informatique (soft- ou hardware) que des fringues à la mode, des instruments de musique, des appartements à louer ou des prestataires de services variés. De très bons suppléments (même si parfois on a l'impression qu'ils se répètent un peu).


Solo of Fortune (Solo of Fortune)

Un clin d'½il à la revue pour mercenaires Soldier of Fortune, ce sympathique supplément contient des articles de fond sur les solos, ces combattants du monde cyberpunk, des PNJ, des règles (sur les véhicules en particulier), et du matériel (sous forme de pseudo-publicités, d'essais comparatifs d'armes, etc...). Il y a même des petites annonces et un courrier des lecteurs !


Solo of Fortune 2

Sur le même principe que le précédent, mais censé être un recueil des meilleurs articles parus entre 2014 et 2020 dans la revue Solo of Fortune, ce supplément commet une grave faute de goût en reprenant l'un des articles parus dans son prédécesseur : Dead on Target (Mort sur la cible) ; ça s'appelle faire du remplissage sur deux pages tout en se foutant de la gueule du client auquel on explique dans l'intro du bouquin que "c'est pour faire plus vrai, plus compile"... (sans parler du fait que Solo of Fortune "1" est censé être le numéro de 2013... Bonjour la période 2014 / 2020 !). Quant à l'argument "oui mais avec tel autre éditeur ça n'aurait pas été deux pages, mais vingt", il n'excuse rien.
Ceci mis à part, c'est un supplément fort correct.


Maximum Metal

Supplément sur le matériel "lourd" : véhicules, artillerie, armures de combat motorisées (certaines louchant hélas du côté du ridicule et peu crédible mecha bipède). Il reprend et complète en particulier les règles sur les véhicules de Solo of Fortune.


Night City Sourcebook (Night City)

La ville de la nuit, le c½ur de toute mégalopole cyberpunk surpeuplée qui se respecte. En théorie, il s'agit d'une ville nouvelle construite en Californie selon les plans d'un certain Richard Night (d'où son nom). En pratique, ça peut s'insérer à peu près n'importe où, selon la ville où vous situez la base de votre campagne. Ce supplément, accompagné d'une grande carte en couleurs, décrit les différents quartiers de ce morceau de jungle urbaine avec une pléthore de détails. Il est quasiment indispensable, quel que soit le jeu à thème cyberpunk que vous pratiquez.


Wildside (Wildside)

Sans conteste le prix du titre le plus mal traduit de la gamme. Les gens d'Oriflam auraient pu se fouler un peu. Ce sera néanmoins le seul commentaire que je ferai sur la VF, ne possédant que la VO.
C'est un supplément lui aussi indispensable pour une campagne à thème cyberpunk, qui décrit la Rue, et les fixers, ces fourgues-receleurs-entremetteurs sans lesquels les personnages se sentiraient bien perdus.


Protect & Serve (Protect & Serve)

Un très bon supplément sur la police (et accessoirement sur les criminels ; non, ce ne sont pas les mêmes personnes !). Il fait bien le tour du thème et constitue une lecture utile pour toute campagne contemporaine ou futuriste mettant en scène des policiers (Berlin XVIII en particulier).


Live and Direct

Supplément consacré aux médias, aux journalistes et à leurs méthodes. Intéressant, mais laisse à la lecture un goût d'inachevé.


Rockerboy

Un supplément pour la première édition du jeu, qui traite du monde de la musique et de celui des médias (pour ce qui est de ce second aspect, Live and Direct est nettement mieux (il reprend d'ailleurs quelques éléments de Rockerboy)). Présenté comme une revue sur le rock, ce livret a la pêche mais fait un peu fouilli... Et du coup, on n'est pas certain d'avoir fait le tour du thème.


NeoTribes

Supplément sur les nomades. Bien fait, avec un scénario. Il est fortement ancré dans le contexte nord-américain officiel du jeu, mais est adaptable ailleurs... Je pense à d'autres contextes cyberpunk bien sûr, mais aussi à la BD Gipsy.


Corporation Report 2020 Volume I (Corporate Book I)

Ce supplément décrit deux multinationales, Arasaka et la nettement moins bien connue IEC : organisation, activités, direction, capacités, buts, stratégies, personnel, etc... Avec deux petits scénarios. Tout cela manque cruellement de plans de bâtiments d'entreprise. Un supplément dispensable.
Anecdote : la VF coûte plus du double du prix de la VO. Des fois, je suis bien content de savoir lire l'anglais...


Rache Bartmoss' Guide to the Net

Supplément sur la matrice (celle du réseau informatique) qu'il présente zone géographique par zone géographique sous le clavier de Spider Murphy, netrunner émule du célèbre et regretté (?) Rache Bartmoss. Y a des couleurs (pas partout), du matos, plein d'infos... mais ça reste la matrice de Cyberpunk, avec tous ses défauts.


Rache Bartmoss' Brainware Blowout

Catalogue informatique (software et hardware). Contient les adaptations du matériel présenté dans le cartojeu Netrunner de chez Wizards of the Coast. Reprend aussi tout le matériel informatique présenté dans les quatre Chromebooks, Rache Bartmoss' Guide to the Net, et autres suppléments.


Deep Space

Supplément spatial, l'un des meilleurs suppléments hard science sur la conquête du système solaire paru avant Transhuman Space que je connaisse, avec GURPS Terradyne. Très intéressant pour tout jeu contemporain ou futur proche abordant le thème de la conquête spatiale. Contient un scénario.
Auparavant était paru pour la première édition du jeu un supplément nommé Near Orbit ; tout son contenu a été intégré à Deep Space et il ne peut donc plus concerner que des collectionneurs.


Tales from the Forlorn Hope (Forlorn Hope)

Recueil de huit scénarios relativement violents ayant pour fil directeur un bar pour solos de Night City, le Forlorn Hope, et ses habitués.


The Arasaka Brainworm

Scénario publié par Atlas Games sous licence Talsorian. Il s'agit d'une infiltration délicate dans un centre de recherches ultra-sécurisé, où le commanditaire des PJ a placé une taupe moins efficace qu'espéré...


Cabin Fever

Autre scénario publié sous licence par Atlas Games. Il s'agit principalement d'un huis-clos à l'intérieur d'un bar, tandis qu'un nuage toxique se répand sur Night City.


Night's Edge (Les enfants de la nuit)

Un supplément mélange des genres sympathique et bien fait, publié en VO par Ianus Games sous licence Talsorian. Il intègre à l'univers cyberpunk, trouble et sombre par essence, des vampires et des loups-garous. Cette association semble très logique et tient parfaitement la route, sans sombrer dans les délires daaark d'un autre jeu bien connu. Contient un petit scénario mettant en scène des PJ vampires.


Survival of the Fittest

Scénario publié par Ianus Games sous licence Talsorian. Il prend place dans le contexte alternatif décrit dans Night's Edge et est destiné à des PJ qui seront vampirisés dès le début du scénario.
Moyennant quelques adaptations, il est aussi jouable par des PJ "classiques".


Necrology N1 : Of Life, Death and Afterwards...

Scénario publié par Ianus Games sous licence Talsorian. Ce premier volet de la trilogie Necrology est centré sur le thème des Near Death Experiences.


Necrology N2 : And now, I lay me down...

Deuxième scénario de la trilogie Necrology publiée par Ianus Games sous licence Talsorian, il fait suite au précédent. Comme le nom de la série l'indique, il est centré sur le thème de la mort. Accessoirement, il louche aussi du côté du surnaturel (le vaudou, plus précisément), même si tout reste à la limite explicable rationnellement.


Necrology N3 : Immortality...

Troisième et dernier scénario de la série Necrology publiée par Ianus Games sous licence Talsorian, il succède aux deux précédents. Cette fois-ci, il y a indiscutablement du surnaturel... Il est d'ailleurs recommandé de l'utiliser avec Night's Edge.


Me contacter | Retour à la page d'accueil | Retour à la page jeux de rôle | Retour à la liste des jeux présentés