Traveller

Extraits de la BDDI : P


0 - 9 A B C D E F G H I J K L M N O Q R S T U V W X Y Z


P-4836 : Astéroïde de la ceinture d'astéroïdes de Rabwhar, appartenant à Sternmetal Horizons et pourvu d'un spatioport privé de classe C+.

PA-1688 : Modèle d'accélérateur de particules, accélérateur à tritium haute densité équipant les croiseurs de classe Azhanti Foudroyant. Il est remplacé par un canon à mésons Penbody MA-21 sur les croiseurs frontaliers.

Pa'an (Bras Troyen / Egyrn 0909) : E-649333-4. Monde indépendant de type Terra prime. Environ 5.000 habitants, d'origine zhodanie. La planète, qui conserve des relations avec le Consulat zhodani, est dirigée par une aristocratie psionique qui maintient en servage le reste de la population.
Trois géantes gazeuses et une ceinture d'astéroïdes dans le système.

Pacal : Ville de Wardn. Mille habitants.

Pacification, Campagnes de : Nom donné à une série d'opérations économiques, diplomatiques et militaires, menées entre 76 et 120 pour absorber les territoires historiques des Premier et Deuxième Imperia dans le Troisième Imperium, en incorporant de force les mondes qui résistaient aux premières tentatives impériales pour les annexer.
Ces campagnes furent avant tout de nature économique et diplomatique, mais l'Imperium n'hésitait pas à employer la force quand les méthodes pacifiques échouaient : la Stellaire et l'Armée, elles, étaient des méthodes qui échouaient rarement.
Les campagnes de pacification, qui furent à l'origine de la création des six premiers domaines, se terminèrent en 120, et la phase de croissance initiale de l'Imperium s'arrêta avec elles.
On distingue quatre campagnes de pacification distinctes, chacune achevée par un archiduc : les campagnes de pacification antaréenne, d'Ilelish, syléenne (la seule qui fut menée de bout en bout par l'empereur Artemsus lui-même) et vilanie.

Pachyderme : Vaisseau de classe Magnadon.

Pagaton (Marches Directes / District 268 1634) : C-769873-4. Monde indépendant prospère, balkanisé. 900 millions d'habitants.
Trois géantes gazeuses dans le système.

Pagliacci (Marche Solomanie / Arlequin 3209) : C-754733-6. Monde impérial agricole, sans richesses minérales connues, d'environ 11.200 km de diamètre, couvert à 40 % d'océans, avec un unique continent et deux grandes îles. 65 millions d'habitants, pour la plupart installés dans des fermes situées dans un rayon de quelques centaines de kilomètres autour de la capitale Dion. Le reste de la planète est quasiment inexploré. Rotation : 22 h 4 mn 46,26 s standard. Révolution : 532 jours locaux (578 jours standard). Gravité : 0,98 g. Inclinaison sur le plan de l'écliptique : 18°. La plupart des montagnes de la planète sont relativement jeunes, géologiquement parlant. Il y a deux déserts sur Pagliacci, un au sud et au sud-ouest de Dion et l'autre, plus étendu, aux antipodes de la capitale. Les régions polaires sont en permanence recouvertes de glace et de neige.
Autosuffisante sur le plan alimentaire, Pagliacci exporte ses quelques excédents.
Beaucoup de grands herbivores des savanes et des prairies de la planète arborent des cornes ressemblant à de l'ivoire, pour lesquelles ils sont parfois chassés.
Du fait de la présence de trois géantes gazeuses dans le système, Pagliacci sert parfois d'escale à des vaisseaux circulant entre la Marche Solomanie et la Fédération de l'Essaim.

Pair : Membre de la Pairie. Les Pairs, qui tiennent leur statut de l'empereur (souvent par l'intermédiaire de leurs ancêtres), siègent à la Chambre.
Le statut de Pair est dans la plupart des cas indispensable pour exercer des fonctions importantes au sein de l'administration impériale.

Paire-à-Dés (L'Au-Delà / Mapepire 0608) : C-324314-A. Monde indépendant de 6.000 habitants.
Deux géantes gazeuses et trois ceintures d'astéroïdes dans le système.

Pairie : Ensemble des nobles de rang au moins égal à celui de baron.
Les chevaliers et les baronnets, qui doivent leur noblesse aux archiducs et non à l'empereur lui-même, sont exclus des rangs de la Pairie.

Paix de Ftahalr : Voir Ftahalr, Paix de.

Paix vigilante : Période suivant la Guerre de la Marche Solomanie entre l'Imperium et la Confédération Solomanie, les deux belligérants décidant tacitement de prolonger indéfiniment l'armistice tout en restant sur le pied de guerre.

Pajang (Marche Solomanie / Banasdan 2915) : A-373772-E. Monde de 5.300 km de diamètre.
Base stellaire. Relais express.
Pas de géante gazeuse dans le système.

Pajnawi : Ville de Rejhappur. Plantations de jaihe exploitées par la Compagnie Marchande de la Marche Scote.

Palais céleste : Palais de Laladjye Our, siège du gouvernement local, puis palais de Kourajradjahabri (qui le fit agrandir et transformer après avoir unifié les Bakous), et désormais quartier-général des forces d'occupation talakiennes sur Vahjdi.

Palais de Cléon : Voir Grand Palais de Cléon.

Palais Impérial : Voir Grand Palais Impérial.

Palais de Tomoutov : Palais sphérique flottant à proximité du Grand Palais Impérial, que Tomoutov Ier fit bâtir après son abdication, finançant les travaux avec sa fortune personnelle. Il sert de résidence aux personnalités importantes en visite au Grand Palais Impérial.

Palais de l'Unité : Quartier de Theh'ld qui est le principal centre administratif de la Confédération Darrienne et abrite le quartier-général de ses forces armées.

Palanay (Marche des Pirates / Marche Scote 1014) : C-462778-8. Riche monde indépendant de 30.000.000 habitants.
Cinq géantes gazeuses dans le système, qui ne comporte pas de ceinture d'astéroïdes.

Palasha (Massilia / Palasha 3013) : A-55599D-E. Capitale du sous-secteur de Palasha. Neuf milliards d'habitants.

Palasha : Sous-secteur H du secteur de Massilia.

Paldoran, Padua P. : Homme d'affaires né en 1063, ayant vécu sur Stovall mais résidant sur Valhalla depuis qu'il est devenu le compagnon de Dame Lysilph Kunseba. Il possède la moitié des parts de Bellakchan / Paldoran Entreprises, GmbH. On connait peu de choses sur ses origines. On sait qu'il n'a jamais été militaire, et on prétend qu'il aurait des ancêtres mal'gnars.

Paldoriennes, Lignes : La plus grande compagnie de commerce interstellaire du secteur de L'Au-Delà. La majeure partie du fret et des passagers circulant dans le Domaine de Mapepire le fait à bord de ses vaisseaux, de même qu'une partie des échanges transfrontaliers du Domaine. Ses paquebots sont vieux mais bien entretenus : ils sont réputés pour leur élégance, le service à bord, et la sécurité.
Les Lignes Paldoriennes tentent actuellement de se développer en direction de la Principauté de Bruhkarr.

Palétuvier étouffant (Nefericia sp.) : Plante arborescente de Tarse, possédant de multiples troncs élancés, et se multipliant par graines et par drageons. Grâce à son réseau de rhizomes et aux racines adventives des branches tombantes, un pied unique peut occuper une surface de plusieurs kilomètres carrés, formant de complexes entrelacs avec ses congénères. Ceci rend le palétuvier étouffant particulièrement difficile à éradiquer.
Les espèces vivant entre 27 et 60 ° de latitude ont des feuilles épaisses, longues et étroites, pour réduire les conséquences des températures extrêmes, et mesurent rarement plus de trois à cinq mètres de haut. Dans les régions plus tempérées, les feuilles sont plus larges et les troncs atteignent des hauteurs allant de dix à vingt-cinq mètres.
Les feuilles du tiers supérieur d'une forêt de palétuviers étouffants sont particulièrement denses, empêchant la croissance d'autres plantes dans les sous-bois. De nombreux animaux vivent dans les frondaisons, et quelques autres se nourrissent des jeunes pousses au sol.
Aucun véhicule ne peut circuler dans l'épais treillage d'une forêt de palétuviers étouffants, et même les déplacements à pied y sont difficiles.
Les forêts de palétuviers étouffants (en particulier le MangroWald) font l'objet de nombreux contes et légendes. Dans certains, il ne s'agirait en réalité que d'une unique plante qui a développé une intelligence rudimentaire ; d'autres parlent de créatures humanoïdes meurtrières qui vivraient au c½ur de la forêt.
Le palétuvier étouffant a été introduit par les Darriens sur Cunnonic et sur Roget, où on peut voir des forêts de ces plantes.

Palin (Anciennes Colonies / So Skire 2234) : B-330489-A. Monde aride et pauvre d'environ 20.000 habitants.
Relais express.
Quatre géantes gazeuses et une ceinture d'astéroïdes dans le système.

Palique : Voir Pallique.

Pallique (Marches Directes / Mora 3029) : A-511965-E. Monde industriel de trois milliards d'habitants, dépendant de Mora, réputé entre autres pour la qualité de ses combinaisons spatiales et systèmes de recyclage d'air conditionné.
Pallique est classée zone orange par la Société d'Aide aux Voyageurs en raison de l'inclinaison marquée de son orbite sur le plan de l'écliptique, qui l'amène deux fois par année locale à traverser une ceinture d'astéroïdes (la navigation spatiale autour de la planète devient alors particulièrement risquée, et les multiples impacts météoritiques qui en résultent ont conduit les habitants à enterrer presque toutes leurs constructions ; les vaisseaux de défense intra-système s'efforçant de détruire les plus gros des astéroïdes risquant d'entrer en collision avec Pallique).
Relais express.
Remarque : suite à une coquille dans le second levé, certaines cartes stellaires emploient l'orthographe Palique au lieu de Pallique.

Pallique, Amas de : Amas de cinq mondes dont le principal est Pallique.

Palnu (Marche Solomanie / Arlequin 3201) : A-484999-E. Monde de 6.900 km de diamètre.
Trois géantes gazeuses dans le système.

Pandémonium : Sous-secteur G des Colonies Avancées.
Le sous-secteur de Pandémonium contient 16 mondes, pour une population totale de 10,6 milliards d'habitants. Le monde le plus peuplé est Harmonie, les plus évolués sur le plan technologique sont Claudet et Billingsgate.

Pandrin (Gvurrdon / Uthe 2240) : B-260675-B. Monde vargr indépendant, frontalier de l'Imperium. Les Lignes Oberlindes y ont immatriculé l'Émissaire. La planète, désertique et balkanisée, compte deux millions de Vargr. Le système sert de base arrière à des corsaires vargr.

Pan-mélèsienne, Compagnie : Compagnie fondée en 956 par la corporation Allarton pour favoriser l'extension du Domaine de Trelyn dans le sous-secteur de Coos, et tout particulièrement pour gérer les relations avec l'Empire de Dysitin.

Pannet (Marches Directes / Rhylanor 2519) : E-9C5677-7. Monde de 15.000 km de diamètre, balkanisé, portant deux millions d'habitants, dont la plupart travaillent à l'extraction de certains gaz atmosphériques pour des usages industriels (ils sont principalement exportés vers Lunion), le reste se composant principalement de 200.000 descendants des colons originels, dont le vaisseau dut s'écraser sur la planète au début du VIème siècle, et d'un important groupe de recherches financé par le Ministère Impérial de la Colonisation, qui étudie les possibilités de terraformation des atmosphères planétaires du type de celle de Pannet. Du fait de leurs intérêts opposés, les relations entre ce groupe de recherches et les entreprises extrayant les gaz atmosphériques sont souvent conflictuelles.
Des terroristes luddites sévirent sur Pannet aux alentours de 1090.
Quatre géantes gazeuses dans le système.

Pansement aérosol : Aérosol médical appliqué sur les plaies. Il a un effet anesthésique local et désinfectant, puis durcit en formant une coque protectrice souple sur la blessure. Le conditionnement le plus couramment utilisé en dehors du milieu hospitalier est une bombe d'un demi-litre.

Pantabreve, Anicia : Née le 117-1083 sur Somem. Enseigne de vaisseau de deuxième classe à bord du Vilishu.

Panthère : Cuirassé de classe Tigresse, actuellement en service dans la Stellaire. En 1104, il fut envoyé à Chronor, ses pièces d'artillerie cérémonieusement "scellées", pour en rapatrier la dépouille de l'ambassadeur impérial qui venait d'être assassiné. Cette démonstration de force fut abondamment commentée dans la presse impériale.

Pâques (Bras Troyen / Ménorial 0404) : D-9E6400-4. Monde indépendant de 30.000 habitants, situé dans l'Amas de Strend. État-client de l'Amas de Strend, qui devrait tôt ou tard l'annexer.
Le monde de Pâques doit son nom à sa forme ovoïde.
Trois géantes gazeuses et deux ceintures d'astéroïdes dans le système.

Pâques (Marche Solomanie / Concorde 1802) : A-AE7977-F. Monde balkanisé de quatre milliards d'habitants, capitale de l'ancien Concordat de Pâques. C'est une énorme (environ 16.500 km de grand diamètre) lune de géante gazeuse, à qui les forces de marée ont donné une forme ovoïde tandis que son atmosphère est sphérique, ce qui fait qu'elle n'est respirable que dans deux bandes de latitudes intermédiaires, la pression à l'équateur étant trop élevée et les régions polaires en étant pratiquement dépourvues.
Pâques est classée zone orange par la Société d'Aide aux Voyageurs.
Trois géantes gazeuses dans le système.

Pâques, Concordat de : Voir Concordat de Pâques.

Paradichlorotriéthylaminoprocyclohépatrenyltricyclohexène : Voir PDPT-bêta.

Parador : Entreprise de construction spatiale des Colonies Avancées, basée à Telleria. Capacités de construction : 11.000.000 tonneaux.

Parallèles, Lignes : Compagnie marchande et de transport interstellaire de Relations, fondée en 1037 et contrôlée par Bellakchan / Paldoran Entreprises, GmbH. Les Lignes Parallèles desservent la Ligue corrélane (où elles possèdent une succursale importante sur Sha'anoe), le Domaine de Mapepire et la Principauté de Bruhkarr, ainsi que quelques mondes indépendants voisins. Elles sont la seule compagnie proposant des liaisons commerciales vers Porte d'Entrée.
Répartition du capital : BPE, 97,5 % ; famille impériale, 2,5 %.

Parasii, Comtesse : Comtesse d'Uakye.

Parasites Prévention SA : Fabricant de pesticides.

Paravent : La deuxième des trois principales villes de Mertactor, située dans la Crête de Rassad. Paravent doit son nom aux crêtes montagneuses qui délimitent le Bassin de Paravent et le protègent de la plupart des tempêtes de drisk.

Paravent, Bassin de : Principale et plus ancienne région habitée de Mertactor délimitée par la mer d'Elotal au nord, la Crête de Rassad à l'est et les monts Sephir à l'ouest, abritée de la plupart des tempêtes de drisk. Un couloir d'environ 15 km de largeur séparant les deux crêtes montagneuses permettant cependant le passage de certaines de ces tempêtes, les Mertactoriens ont demandé l'aide de l'Imperium pour obstruer cet accès.

Parc Impérial : Parc de Capitale entourant le Grand Palais de Cléon et le lac situé à l'emplacement où s'écrasa le Grand Palais de Martin II. Le Grand Palais Impérial flotte à une altitude de 500 mètres au dessus du Parc Impérial.

Parc du monde : Île de Mora entièrement classée en réserve naturelle, considérée comme l'une des merveilles des Marches Directes.

Parlement de l'Industrie : Voir Industrie, Parlement de l'.

Paro (Anciennes Colonies / Île 2917) : D-9CA613-9. Monde océan de 6.300.000 habitants, dirigé par Universal Paro Systems grâce à une charte impériale d'exploitation.
Base du SIEI.
Une géante gazeuse dans le système, qui ne comporte pas de ceinture d'astéroïdes.

Parsec : Parallaxe-seconde. Unité de mesure astronomique valant 3,26 années-lumière, soit la distance à Terra d'une étoile dont la parallaxe annuelle est égale à une seconde d'angle. Abréviation : pc.

Parsifal (Marche Solomanie / Gemini 1739) : B-730878-B. Monde pauvre et aride de 11.500 km de diamètre, membre de la Confédération Solomanie.
Trois géantes gazeuses dans le système.

Partenaires commerciaux de la Nouvelle Frontière, Les : Entreprise de commerce interstellaire basée sur Excalibur dans la Confédération des Mondes-Épées.
Pour protéger ses intérêts et ses activités dans la région directe au delà des Marches, la société s'est dotée d'une flotte de dix Claymore.

Parthinia (Foreven / Fessor 3018) : C-694655-C. Monde indépendant de cinq millions d'habitants (Parthiniens), dont quelques centaines de milliers d'Issugurs, le reste étant pour partie rassemblé dans une unique ville elle aussi nommée Parthinia.
Du fait de la forte pression atmosphérique, la planète n'est habitable que sur ses montagnes et hauts plateaux. Les gaz les plus lourds forment une zone nuageuse qui donne l'impression d'une mer de nuages ; dans cette zone, la visibilité est presque nulle et le port d'appareils respiratoires est indispensable.
La principale ressource économique de Parthinia est constituée par les mines situées sous la surface de cette "mer", et qui produisent en particulier du fer et du lanthane. Des installations ont été construites pour permettre aux vaisseaux miniers de descendre se poser à proximité des sites d'extraction.
Parthinia est dirigée par un Conseil qui contrôle la plupart des activités industrielles et commerciales locales.
Pas de géante gazeuse dans le système.

Parthinia : Unique ville de Parthinia, construite en étages sur les flancs de deux montagnes encadrant le spatioport. Cinquante mille habitants. Siège du Conseil. La ville, moderne et pourvue d'un bon réseau de trottoirs roulants, est parsemée de nombreux parcs et espaces verts.

Parti Solomani : Voir Solomani, Mouvement.

Parva : L'une des plus grandes villes de Ptolémée. 97.100 habitants.

Pas beaucoup de chances : Vaisseau spatial privé de classe A, commerçant dans une zone entre Terra et les Anciennes Colonies.

Pasdemer (Marches Directes / Darrien 0724) : B-2326BB-C. Monde de six millions d'habitants, pauvre, fortement militarisé, membre de la Confédération Darrienne. Le monde fut ainsi baptisé par des explorateurs déçus par ses étendues d'eau particulièrement réduites : seuls 5 % de la surface planétaire sont couverts d'eau libre, alors que les calottes polaires occupent une superficie triple.
Pas de géante gazeuse dans le système.

Paskin (L'Au-Delà / Hefrin 0434) : D-783185-C. Monde d'une trentaine d'habitants, membre de la Colonie de Hefrin, en instance de terraformation.
Une géante gazeuse et deux ceintures d'astéroïdes dans le système.

Pasni : Ville minière de Rabwhar, au confluent du Gleno et du Shadi Kaur. Mines de fer. Aciéries.

Patenoe SA : Entreprise fabriquant des produits en tous genres.

Patente impériale : Voir Patente impériale à responsabilité limitée.

Patente impériale à responsabilité limitée : Autorisation officielle donnée à une entreprise pour pratiquer le commerce interstellaire dans l'Imperium. En abrégé PIRL ou LIC.

Patente de noblesse : Acte par lequel l'empereur confère un titre de noblesse à un roturier. Sauf exceptions (pour des motifs politiques ou une occasion spéciale), les patentes de noblesse sont décernées à l'une de deux occasions annuelles : au Jour de l'An (constituant la Liste du Jour de l'An) et à l'anniversaire de l'empereur (constituant la Liste anniversaire).

Patinir (Marches Directes / Aramis 3207) : C-000632-9. Système dont les deux millions d'habitants environ sont répartis pour la plupart dans les deux ensembles d'habitats spatiaux situés parmi les astéroïdes troyens de l'une de ses trois géantes gazeuses, les autres se trouvant essentiellement autour du spatioport de Port Roc ou dans de petits habitats disséminés au sein des deux ceintures d'astéroïdes.
Les colonies troyennes sont dirigés par un bureau des directeurs, contrôlé par les propriétaires des habitats spatiaux et qui n'a pas d'autorité légale sur le reste du système.
Les installations du système de Patinir ont pour la plupart été conçues de telles sortes que les astéroïdiens puissent effectuer eux-mêmes entretien et réparations avec un minimum de matériel. Elles sont fonctionnelles, mais peu esthétiques et souvent spartiates.

Patrouille : Voir Service des Patrouilleurs de la Confédération des Mondes-Épées.

Patuxtant (Anciennes Colonies / So Skire 2240) : A-597745-9. Monde agricole appartenant à la Confédération Solomanie (et de ce fait classé zone orange par la Société d'Aide aux Voyageurs), frontalier de l'Imperium. Cinquante millions d'habitants. Le courant du Mouvement Solomani au pouvoir sur Patuxtant est proche de la Cause Solomanie.
Quatre géantes gazeuses et une ceinture d'astéroïdes dans le système.

Paula II : Impératrice. Fille aînée de Tomoutov Ier, née en 752, proclamée impératrice par la Chambre en 768, elle mourut en 836. Son règne fut marqué par les Répressions psioniques, qu'elle orchestra d'une main de fer de 800 à 826.

Paulo : Lune de Har-Yin-Tuag.

Paulo Ier : Empereur. Deuxième enfant de Jakirov, né en 684, il succéda sur le trône à sa s½ur aînée Margaret Ière en 736 et mourut de mort naturelle en 767. Il fit construire en 740 le Pavillon de Paulo.

Paulo III : Empereur. Fils aîné de Gavin, né en 981, proclamé empereur par la Chambre en 1031, il mourut de mort naturelle en 1071.

Paulo, Pavillon de : Voir Pavillon de Paulo.

Pavabid (Marches Directes / District 268 1238) : C-6678D8-6. Monde indépendant. 700 millions d'habitants (Pavabidiens). Pavabid est soumise depuis 780 à la dictature religieuse de la Théarchie de l'église pavabidienne (tenante de l'Hérésie pavabidienne dont elle représente le dieu sur la planète), actuellement dirigée par Orobid. Seul le spatioport et l'enclave commerciale attenante (4 km² en pleine nature, à plusieurs centaines de kilomètres de l'habitation la plus proche afin d'empêcher la contamination de la société pavabidienne si pure) sont accessibles aux étrangers, le reste de la planète leur étant interdit. Pavabid est classée zone orange par la Société d'Aide aux Voyageurs, tant il est aisé d'y enfreindre par inadvertance les lois locales, même dans l'enclave commerciale (pourtant moins sévèrement règlementée (index règlementaire 8) que le reste de la planète (où l'index règlementaire est de 9 ou A)), dont le personnel est constitué de Pavabidiens fortement loyaux à la Théarchie (celle-ci interdisant le contact avec les gens venus d'autres étoiles, sauf aux fidèles les plus pieux) et dont l'armée pavabidienne elle-même assure la sécurité. Pavabid est un monde potentiellement riche, mais les strictes restrictions appliquées aux échanges commerciaux ont limité sa prospérité et son niveau technologique par rapport à ceux de ses voisines Collace et Trexalon. La société pavabidienne est rigide et stagnante, et comme l'immigration et l'émigration sont illégales et les média strictement contrôlés par le pouvoir, la majorité des autochtones ne peuvent imaginer vivre différemment. La plupart des habitants vivent dans de petites villes industrielles, séparées les unes des autres par des zones cultivées.
Gravité : 1 g. La planète effectue une rotation sur elle-même en 30 heures standard, et les Pavabidiens ont adopté une alternance de vingt heures d'éveil et dix heures de sommeil.
Le théarque de Pavabid occupe un impressionnant palais flottant antigrav mobile, construit sur Glisten en 874 pour Lenebid. La population pavabidienne, ignorant tout de la gravitique, croit que le palais est maintenu en l'air et se déplace par la puissance du dieu.
Le gouvernement pavabidien, présidé par le théarque, se compose de sept ministres : ministres de la Conformité, du Commerce, de l'Éducation, de l'Industrie, de l'Agriculture, de la Santé, et de la Défense. Le ministre de la Conformité, appelé Satellite Principal dans l'Hérésie pavabidienne, est le principal conseiller du théarque ; il dirige la police et la justice et s'assure du respect de la religion par les habitants, de nombreux "blasphèmes" étant punis de mort. Tout comme celui du théarque, son poste est héréditaire.
En 780, lors de l'instauration de la théarchie, de nombreux Pavabidiens fuirent leur monde ; beaucoup d'entre-eux se réfugièrent sur Tarse.
Une géante gazeuse dans le système.

Pavabid : Le tout premier Fils de l'Étoile, qui a conquis sa planète dans une guerre de religion et l'a rebaptisée à son nom : Pavabid.

Pavabid, Vie de : Texte saint de l'Hérésie pavabidienne, racontant la vie et les actes de Pavabid.

Pavabidienne, Hérésie : Secte hérétique de l'Église de la Divinité Stellaire, prétendant qu'un dieu-étoile peut parfois envoyer une partie de sa conscience habiter le corps d'un homme, appelé Fils de l'Étoile, qui devient alors divin et infaillible. Le tout premier Fils de l'Étoile fut Pavabid.
L'Hérésie pavabidienne affirme également que les autres étoiles ne sont pas les frères de leur dieu, mais ses ennemis. Les gens venus d'autres étoiles (d'autres systèmes) sont des ennemis du dieu pavabidien, et tout contact avec eux est rigoureusement interdit, sauf à une poignée d'individus particulièrement pieux.

Pavanne (Marches Directes / Aramis 2905) : E-210000-0. Monde inhabité de 3.200 km de diamètre, sans eau et avec des traces d'atmosphère.
Cinq géantes gazeuses dans le système.
Remarque : suite à une coquille dans le second levé, certains atlas stellaires attribuent à Pavanne les mêmes caractéristiques planétologiques qu'à Violante.

Pavel (Marche Solomanie / Kukulcan 2636) : A-899799-E. Monde de 12.800 km de diamètre, membre de la Confédération Solomanie.
Pas de géante gazeuse dans le système.

Pavillon de Paulo : Annexe du Grand Palais Impérial que Paulo Ier fit bâtir en 740.

Pax : Vaisseau de transport de troupes de 2.000 tonneaux, en service au sein de la Stellaire dans les Marches Directes.

Pax Rulin (Bras Troyen / Pax Rulin 2204) : A-402231-E. Capitale du sous-secteur de Pax Rulin. Monde sans atmosphère de 6.500 km de diamètre, technologiquement très avancé. Deux mille habitants.
Base stellaire. Site du Baraccaï Technum, comprenant en particulier une installation orbitale pour l'entretien et la réparation de ses vaisseaux spatiaux.
Quatre géantes gazeuses dans le système.

Pax Rulin : Sous-secteur C du Bras Troyen, à l'extrémité centripète de l'Au-Delà. Pax Rulin est la capitale théorique du sous-secteur, mais ce dernier est en réalité géré depuis Glisten. La présence impériale officielle consiste principalement en une série d'installations militaires protégeant la frontière.
Tous les mondes du sous-secteur de Pax Rulin n'appartenant pas à l'Imperium sont classés zone orange, sauf Rhysk qui est zone rouge.
Pax Rulin contient seize mondes, pour une population totale de 63,5 milliards d'habitants. Le monde le plus peuplé est Kryslion ; le plus évolué sur le plan technologique est Pax Rulin.

Pax Vilanica : Longue période de paix imposée par le Ziru Sirka aux régions situées sous son contrôle, après les Guerres de Consolidation (à partir de -4045). Elle dura près de 1200 ans.

Paya (Marches Directes / Aramis 2509) : A-655241-9. Monde colonisé à partir de 310, mais qui n'eut pas de spatioport avant que des investisseurs de Regina n'en financent la construction en 980, après avoir obtenu des garanties de la part de Tukera Lines concernant la desserte de la planète.
En 1075, le continent sud de Paya, fortement peuplé, subit l'impact d'une énorme météorite, provoquant la mort de la quasi-totalité des douze millions d'habitants. Vingt mille survivants furent évacués vers Inthe, et il ne resta sur place qu'environ cinq cents individus membres d'une sorte de secte, la Société des Évoluants, qui vit dans le cataclysme l'occasion de mettre en place un programme d'évolution de l'Humaniti (de type eugénique).
En 1094, les Lignes Oberlindes louèrent aux Payans un terrain pour y établir un spatioport, et en 1102, la Stellaire loua à son tour un terrain voisin pour y installer une base stellaire. Ces deux bails assurèrent la fortune de la secte.
Trois géantes gazeuses dans le système.

PDPT-bêta : Cis-1, 2 paradichlorotriéthylaminoprocyclohépatrenyl-4-tricyclohexène-bêta. Substance découverte par hasard en 1101 dans une carcasse d'ogul par des chercheurs de Seaharvester.
Présent en très petite quantité (en moyenne autour de 5 grammes par animal) et dans moins de 10 % des individus abattus, le PDPT-bêta a des propriétés pharmaceutiques qui font de lui la base d'une nouvelle famille d'anti-infectieux à large spectre, qui peuvent être "configurés" sélectivement pour s'attaquer uniquement à des types précis de bactéries, de virus, et même de cellules cancéreuses. On n'a pas pour l'instant réussi à en faire la synthèse en laboratoire, la seule source disponible connue restant donc les carcasses d'oguls. De ce fait, cette substance atteint des prix très élevés (de l'ordre de 50.000 Cr par gramme).

Peabody Instruments : Entreprise ayant en concession de longue durée un fief industriel sur l'unique continent d'Aramis.

Péan : Vaisseau de classe Kurgulash.

Peart (Anciennes Colonies / So Skire 1834) : A-565779-D. Riche monde agricole de 80.000.000 habitants, capitale du sous-secteur de So Skire.
Base stellaire, où est stationnée une escadre de croiseurs Tempête (généralement détachés individuellement pour des opérations dans tout le secteur). Base express.
Deux géantes gazeuses et une ceinture d'astéroïdes dans le système.

Peart, Duc de : Titre de noblesse ayant pour fief le sous-secteur de So Skire. L'actuel duc est Neil.

Peart, Neil de : Actuel duc de Peart.

Pêcheur, Ceinture du : Voir Ceinture du Pêcheur.

Pêcheur, Monde du : Voir Monde du Pêcheur.

Pedase (Marches Directes / Mora 2830) : C-415346-5. Monde de mille habitants.
Base du SIEI. Une géante gazeuse dans le système.

Pégase :
1°) Spatioport de Bellérophon (classe A), dont le spatioport bas est situé sur l'une des rares îles de la planète, à proximité du haut-fond d'Isandre.
2°) Escorteur rapide de classe Gazelle, en service au sein de la Stellaire dans les Anciennes Colonies. Matricule 3455762.

Péliade : Vaisseau spatial de classe Serpent, matricule 3703, entré en construction le 345-1100 aux chantiers Delta de Sha'anoe, et qui effectua son vol inaugural le 127-1103. En service dans les forces stellaires de la République de Stormhaven, il disparut en 1103 dans le sous-secteur de Floria.

Pélican, Nébuleuse du : Grande nébuleuse située dans le secteur d'Aerenfors.

Pelle antigrav : Pelle manuelle faisant appel à un générateur gravitique pour soulager son utilisateur.

Pelle-à-Poussière (Bras Troyen / Ménorial 0204) : A-750779-9. Monde balkanisé, aride et pauvre de 90.000.000 habitants (Pelléens), situé dans le Couloir floriani.
Pelle-à-Poussière est divisée entre six clans qui se disputent en permanence les quelques nappes phréatiques exploitables profondément enfouies sous le sable de la surface. Ces guerres sont particulièrement violentes. Il y a plusieurs siècles, l'emploi de satellites d'ortillerie par l'un des clans provoqua un tel carnage parmi la population de ses rivaux que les technologies spatiales ont été interdites et que voyager au-delà de l'atmosphère fait l'objet d'un tabou si fort que les Pelléens refusent d'acheter de l'eau d'outre-planète, qu'ils qualifient de souillée.
Le spatioport a été édifié par des commerçants étrangers et est considéré comme une zone neutre. Il est protégé par des mercenaires. On peut espérer qu'il devienne un lieu de contact pacifique entre les clans, ce qui permettrait peut-être de mettre fin aux guerres incessantes qui ravagent la planète.
Le système ne comporte ni géante gazeuse ni ceinture d'astéroïdes. On y trouve cependant quelques astéroïdes et comètes composés en grande partie d'eau gelée, mais aucun des clans de Pelle-à-Poussière ne possède les vaisseaux spatiaux qui leur permettraient de les exploiter.

Péluse : Capitale de Ptolémée. 93.000 habitants. Spatioport de classe C.

Penbody : Important fabricant d'armes fournissant la Stellaire. Son canon à mésons modèle MA-21 est l'armement principal des croiseurs frontaliers dérivés de vaisseaux de classe Azhanti Foudroyant.

Pendergist, Jael : Né en 1077. Capitaine dans les troupes stellaires. Chef de la sécurité de l'ambassade impériale sur Eshaar.

Pendorric : Croiseur de classe Traloup, matricule 2216, mis en chantier le 301-1083 par DDD&S, et qui effectua son vol inaugural le 255-1085. Toujours en service.

Pénélope (Marches Directes / Cinq S½urs 0533) : C-460642-4. L'une des Cinq S½urs. Riche monde de 6.400 km de diamètre, dépourvu d'océans. Trois millions d'habitants.
Trois géantes gazeuses dans le système.

Penkwhar (Marches Directes / Lunion 2128) : X-978310-1. Monde placé sous interdit par le Service Impérial d'Éclaireurs Interstellaires, pour protéger une espèce pensante primitive autochtone. Il y a trois mille habitants dans le système, qui ne comporte pas de géante gazeuse.

Pensant : Voir Sophe.

Pentland (Marche des Pirates / Marche Scote 1616) : C-413533-8. Monde glacé de 500.000 habitants, membre du Grand Duché de Douglass.
Base du SIEI.
Quatre géantes gazeuses et deux ceintures d'astéroïdes dans le système.

Peopus (L'Au-Delà / Floria 3114) : A-875936-D. Monde de sept milliards d'habitants, membre de la Ligue florianie.
Une géante gazeuse et deux ceintures d'astéroïdes dans le système.

Pepernium (Marches Directes / Voile de Trin 2833) : D-567530-3. Monde agricole de 500.000 habitants.
Trois géantes gazeuses dans le système.

Pequan (Marches Directes / Joyau 1210) : E-5656B9-4. Monde agricole indépendant. Sept millions d'habitants (Pequanais).
Une ceinture d'astéroïdes mais pas de géante gazeuse dans le système.

Pequannock : L'une des géantes gazeuses du système de Torrel.

Peraspera (Marche Solomanie / Sol 2028) : B-7A2536-D. Monde de 11.800 km de diamètre, dont l'atmosphère irrespirable contient une forte proportion de soufre rejeté par de nombreux volcans. Température moyenne : 50 °C. Les habitants vivent dans des habitats sous dôme pressurisé.
Pas de géante gazeuse dans le système.

Perché au Sec : Vaisseau de classe Sulieman, matricule S001642-C. Lancé en 892 dans le secteur de Gushemege, il a servi dans les branches Exploration, Relevés Intérieurs et Service postal impérial du Service Impérial d'Éclaireurs Interstellaires, avant d'être placé en Détachement il y a plusieurs décennies.

Perdiam (L'Au-Delà / Tribeca 1034) : X-AB3000-0. Système indépendant inhabité.
Une ceinture d'astéroïdes mais pas de géante gazeuse dans le système.

Perdue, Colonie : Voir Colonie perdue.

Périanthe Menaçant : Croiseur de classe Azhanti Foudroyant, matricule 6414, mis en chantier le 031-1003 dans les chantiers de Ling Standard Products, et qui effectua son vol inaugural le 327-1005. En 1048, il fut dégarni de son armement et affecté à des missions auxiliaires non-combattantes. Il fut rénové de 134-1081 à 156-1082 et converti en croiseur frontalier. Actuellement en service dans la Sphère Solomanie.

Péril Étincelant : Croiseur de classe Azhanti Foudroyant, matricule 6379, mis en chantier le 138-997 dans les chantiers du Clan Severn, et qui effectua son vol inaugural le 121-1000. Vendu comme surplus aux Lignes Oberlindes le 321-1049 sans avoir été préalablement démilitarisé (apparemment en raison d'une erreur administrative), il fut rebaptisé Émissaire.

Permis d'entrée : Autorisation accordée par les services douaniers à un vaisseau spatial stationné sur un spatioport de décharger sa cargaison et de laisser descendre ses passagers et son équipage. Le permis d'entrée est généralement délivré suite à une inspection documentaire réalisée à bord, qui peut s'accompagner d'une inspection physique du vaisseau.

Pernikka (Colonies Avancées / Kajaani 2826) : C-236996-9. Monde de trois milliards d'habitants, membre de la Ligue corrélane.
Base des forces stellaires locales.
Cinq géantes gazeuses dans le système, qui ne comporte pas de ceinture d'astéroïdes.

Perrior (Bras Troyen / Pax Rulin 2203) : A-633966-B. Monde impérial de 10.000 km de diamètre. Quatre milliards d'habitants. Base stellaire.
Pas de géante gazeuse dans le système.

Perséphone (Marches Directes / Lunion 2228) : B-775833-A. Monde de 900 millions d'habitants.
Base du SIEI. Base express.
Deux géantes gazeuses dans le système.

Personnel : Branche du bureau Administration du Service Impérial d'Éclaireurs Interstellaires, chargée du recrutement et de la gestion du personnel.

Persus (Colonies Avancées / Hypérion 1634) : A-744728-E. Monde agricole de 30.000.000 habitants, membre de la Confédération altaréenne.
Deux géantes gazeuses et deux ceintures d'astéroïdes dans le système.

Perveen (Colonies Avancées / Kajaani 3128) : E-100000-0. Monde inhabité sans atmosphère, appartenant à la Ligue corrélane.
Une ceinture d'astéroïdes mais pas de géante gazeuse dans le système.

Petit Rift : Rift situé du côté inverse de l'Imperium, entravant fortement la circulation interstellaire à travers la Marche Déserte.
Comme le Grand Rift, le Petit Rift (qui n'est petit que par rapport à l'autre) est l'une des particularités astronomiques qui ont contribué à la sécurité durable du Troisième Imperium en constituant une de ses frontières naturelles.

Petite Brise : Estafette de classe Vent des Lignes Beaufort.

Petite Croix Là : Vaisseau de classe A-S2, en service dans les Marches Directes.

Petite Mer : Le plus petit des deux océans de Fulacine. Il doit son nom à sa faible profondeur.

P. F. Sloan : Classe de vaisseau spatial, escorteur d'escadre en service dans la Stellaire, légèrement blindé et peu armé. 5000 tonneaux (70.000 m³), classe 4. Équipage : quarante personnes (dont huit officiers). Trois vedettes. Armement : deux soutes à missiles de 50 tonneaux chacune, trois batteries de dix tourelles laser tritubes. Éteignoir nucléaire, écran à mésons.

PGMP : Fusil à plasma.

Phalarope (Colonies Avancées / Pandémonium 2319) : C-310525-6. Monde indépendant de 500.000 habitants.
Trois géantes gazeuses dans le système, qui ne comporte pas de ceinture d'astéroïdes.

Phéacien : Vaisseau de classe Négociant, en service dans la Marche Solomanie.

Phébus : Y-S00000-0. L'une des lunes de Saturne.

Phénix (L'Au-Delà / Zydar 0226) : C-666559-9. Monde agricole de 700.000 habitants, membre de la Ligue corrélane.
Trois géantes gazeuses et une ceinture d'astéroïdes dans le système.

Phénix : L'une des lunes de .

Phénix Entreprises : Entreprise de construction spatiale.

Phénix, Projet : Voir Projet Phénix.

Philéas, Entreprises : Entreprise motmosienne d'exportation de produits agricoles et agro-alimentaires, fondée en 1100 par Gordon Philéas, active dans la majeure partie du District 268 et un peu dans les sous-secteurs voisins. Son siège social est à Kinnipac.
En seulement quelques années, la société a obtenu de grands succès commerciaux et est devenue extrêmement rentable et prospère.

Philéas, Gordon : Né en 1058. Après avoir passé plus de vingt ans dans la branche Exploration du Service Impérial d'Éclaireurs Interstellaires, il s'est installé sur Motmos où il s'est reconverti dans le commerce interstellaire en fondant en 1100 les Entreprises Philéas.

Phirine (Marche Solomanie / Arlequin 2807) : A-469895-D. Riche monde de 6.400 km de diamètre. Beaucoup des premiers colons étaient des jacobites, ce qui est encore visible de nos jours dans la mode locale, qui utilise beaucoup le tartan ; les hommes portent parfois des kilts pour les cérémonies officielles.
Relais express.
Deux géantes gazeuses dans le système.

Phlume (Marches Directes / Vilis 1611) : C-887624-8. Monde agricole de sept millions d'habitants.
Une ceinture d'astéroïdes mais pas de géante gazeuse dans le système.

Phocée : Ville-pylône de 3 km de haut, bâtie sur le haut-fond d'Isandre, à environ 375 km du spatioport bas de Pégase. Siège social de Seaharvester.

Phosphore d'Arrivée : Croiseur de classe Azhanti Foudroyant, matricule 6346, mis en chantier le 298-993 dans la cale n° 1 de l'Arsenal 16, et qui effectua son vol inaugural le 360-995. Il fut détruit au combat pendant la Guerre de la Marche Solomanie.

Phosphore Étouffé : Croiseur de classe Azhanti Foudroyant, matricule 6399, mis en chantier le 145-1000 dans les chantiers du Clan Severn, et qui effectua son vol inaugural le 120-1003. Il fut dégarni de son armement en 1048 et affecté à des missions auxiliaires non-combattantes, avant d'être démantelé en 1070.

Phoub (Anciennes Colonies / Ahrhi 2008) : E-447311-7. Monde d'environ 5.000 habitants.
Trois géantes gazeuses dans le système, qui ne comporte pas de ceinture d'astéroïdes.

Phyléen : Voir Atours Solitaires.

PhysiTone : Nouveau produit particulièrement efficace de la gamme minceur d'Herbametics.

Piah : Sous-secteur O de Foreven.

Pic 342 : Point culminant de Tarse, dans la Chaîne Cilicienne. 24.300 m.

Pièce d'identité impériale : Document d'identité, en principe attribué à sa naissance à tout citoyen impérial, et mis à jour aussi souvent que nécessaire. Y figurent entre autres l'identité de l'individu, son code génétique, ses empreintes rétiniennes et digitales, un hologramme en pied et un du buste. Y figurent également le casier judiciaire, des précisions médicales, et les études et diplômes. Elle se présente en général sous la forme d'une carte à puce incorporant les hologrammes, mais sa forme exacte n'est pas imposée.
Également appelée Document universel d'identité.

Pied du Diable (L'Au-Delà / Kilriani 1933) : X-401000-0. Système indépendant inhabité.
Une géante gazeuse et une ceinture d'astéroïdes dans le système.

Pierre, Chantiers de la : Entreprise de construction spatiale d'Adrien, fondée en 1011 par Russel et Rutherford Hinge, et actuellement présidée par Eugène Hinge.
Les Chantiers de la Pierre contrôlent plus ou moins le gouvernement de DiGriz.

Pierre Brisée : Ceinture d'astéroïdes du système de Caladbolg, située entre Caliburnus et le monde principal. Des astéroïdes venus de Pierre Brisée pénètrent occasionnellement dans l'atmosphère des deux planètes, et les vaisseaux de défense intra-système sont toujours en alerte pour détruire ceux qui seraient trop gros pour se consumer avant d'atteindre le sol de Caladbolg.

Pierre grise : Croiseur de classe Traloup, matricule 2208, mis en chantier le 090-1083 par les Chantiers de la Pierre, et qui effectua son vol inaugural le 300-1085. Démantelé.

Pierre de la sorcière : Croiseur de classe Traloup, matricule 2207, mis en chantier le 016-1083 par les Chantiers de la Pierre, et qui effectua son vol inaugural le 195-1085. Démantelé.

Pierre de Touche, La : [-5 ; -1] Secteur situé en position centrifuge par rapport à L'Au-Delà.

Pierres de Shou : Voir Shou, Pierres de.

Pilgham (Marche Solomanie / Jardin 0332) : B-44296A-B. Monde de 6.400 km de diamètre, pauvre mais fortement industrialisé, membre de la Confédération Solomanie et colonie de Jardin.
Deux géantes gazeuses dans le système.

Piliers, Serment des : Voir Serment des Piliers.

Pillages vargr : Longue série de raids menés de -2400 à -1700 environ sur les régions centripètes et directes du Ziru Sirka, par des corsaires vargr venant d'au-delà du Rift du Cor.

Pillards Venus du Ciel : Nom donné à une civilisation semi-légendaire qui semble avoir prospéré dans les Frontières Lointaines il y a environ 5.300 ans. Presque tout ce que l'on sait à leur sujet vient de traditions orales, de mythes et de légendes collectés sur divers mondes des sous-secteurs de Jungleblut et de Taemerlyk. On ignore leur origine, ce qu'ils sont devenus, et les détails de leur culture. On estime qu'ils avaient un niveau technologique de 9 ou 10, et les récits recueillis semblent indiquer qu'il s'agissait de bipèdes à station verticale, mais rien n'est vraiment certain.
Les Pillards Venus du Ciel sont invariablement décrits comme un peuple agressif et sans pitié, descendant du ciel pour semer la destruction et la mort auprès des habitants. Le pillage semble avoir été le principal objectif de ces raids.
Plusieurs hypothèses ont été avancées concernant les origines des Pillards Venus du Ciel. La plus récente est celle du professeur Jothan Messandi, qui affirme dans son récent ouvrage Le trésor des Pillards Venus du Ciel qu'ils seraient originaires de Mirayn, mais cette théorie n'a pas recueilli la faveur des milieux scientifiques.
Les légendes prétendent que les Pillards Venus du Ciel auraient dissimulé un formidable trésor dans les Frontières Lointaines, constitué du butin accumulé lors de leurs raids. Son emplacement reste inconnu, mais de nombreuses suppositions circulent à son sujet.

Pillards Venus du Ciel, Le trésor des : Voir Trésor des Pillards Venus du Ciel, Le.

Pilotage : Branche de la Stellaire regroupant les pilotes et les officiers navigants.

Pimane (Marches Directes / Mora 2527) : E-500343-4. Monde de huit mille habitants.
Il semble que les vallées profondes à la surface de Pimane possèdent une atmosphère et peut-être des formes de vie indigènes, alors que les plateaux de surface ne sont qu'un désert vide, sans atmosphère, cuit et recuit par le soleil local. Pimane n'abrite donc que de rudes mineurs et plusieurs petits laboratoires de recherche scientifique. Les scientifiques pensent que la planète possédait autrefois une atmosphère qui lui a été arrachée il y a plusieurs millions d'années dans une collision avec un monde vagabond.
On trouve trois géantes gazeuses dans le système.

Pim!bigr : Période de 439,56 jours standard, correspondant à une révolution de Kirur autour de Gzang, et utilisée comme année dans le calendrier k'kree.

Pinasse : Type d'annexe, principalement utilisée pour le transport des passagers et le transbordement des marchandises. Environ 40 tonneaux.

Pince : Nom parfois donné, en raison de sa forme sur les cartes spatiales, à l'extrémité inverse du Grand Rift.

Pingue (L'Au-Delà / Katanga 1701) : B-444686-B. Monde de six millions d'habitants, appartenant à la Principauté de Bruhkarr.
Base des forces stellaires de la Principauté.
Une géante gazeuse et deux ceintures d'astéroïdes dans le système.

Pinnashdug (Marche Solomanie / Banasdan 2714) : B-478888-C. Monde de 6.900 km de diamètre.
Deux géantes gazeuses dans le système.

Pinto, J. J. : Architecte spatial aux chantiers Bilstein. Il conçut en 1085 la classe Excalibur.

Pionniers commerciaux : Nom donné à certains vaisseaux des Entreprises Caledon et à leurs équipages, chargés de découvrir pour leur employeur de nouveaux produits ou marchés.

Pique : Vaisseau mercenaire de classe Claymore.

Piquet ultrasonique : Voir Ultrasonique, Piquet.

Pirate, Abîme : Voir Marche des Pirates.

Pirate, État : Nom donné aux multiples États interstellaires contrôlés par les Pirates durant la Longue Nuit. On emploie également l'expression Royaume Pirate.

Pirate, Royaume : Voir Pirate, État.

Pirates : Nom donné aux divers bandits et chefs de guerre qui ravagérent pendant la Longue Nuit le secteur situé en position directe par rapport à Daibei, lui valant son nom actuel de Marche des Pirates. Certains d'entre-eux s'y taillèrent de véritables empires miniatures. Les exactions des Pirates prolongèrent la Longue Nuit dans la zone bien après l'instauration du Troisième Imperium. Ils furent progressivement éradiqués par l'implantation de plus en plus forte dans la région des Aslans et de l'Imperium, les opérations militaires des Guerres de la frontière aslane, et finalement l'instauration d'une zone tampon entre l'Imperium et le Hiérat aslan suite à la Paix de Ftahalr.
De nos jours, on donne encore le nom de Pirates (souvent par jeu ou romantisme) aux pirates, aux aventuriers spatiaux, et même parfois à certains petits États du secteur.

Pirates, Havre des : Voir Havre des pirates.

Pirates, Marche des : [-2 ; -2] L'un des secteurs du domaine d'Ilelish, principalement constitué d'une zone tampon entre l'Imperium et le Hiérat aslan, instaurée suite à la Paix de Ftahalr.
Parfois désigné sous le nom d'Abîme Pirate, le secteur doit son nom aux nombreux Pirates qui y sévissaient pendant la Longue Nuit et l'utilisaient comme base arrière pour leurs incursions en territoire civilisé. Bien que les Pirates appartiennent désormais à un lointain passé, leur influence se fait encore sentir dans la région. Le secteur conserve une aura romantique de danger qui attire de nombreux aventuriers en quête d'une vie excitante comme peu de régions civilisées peuvent en offrir.

Pirema (Marches Directes / Lanth 2314) : D-691142-5. Monde rocheux, chaud, sec et radioactif abritant quatre-vingts habitants (des mineurs prospectant le cuivre, le nickel et les abondants minerais radioactifs), et dont le spatioport de classe D est entièrement automatisé.
Deux géantes gazeuses dans le système, qui ne comporte pas de ceinture d'astéroïdes.

PIRL : Patente impériale à responsabilité limitée.

Pissenlit : Llellewyloly (terme argotique d'origine solomanie).

Pistolet hypodermique : Voir Hypodermique, Pistolet.

Pition : Ville de Wardn. 1500 habitants.

Pitts, Karl : Propriétaire et commandant d'Aurore Errante. Il disparut dans l'Abysse avec son vaisseau au début des années 1000. Il est l'un des personnages de la ballade d'Aurore Errante.

Pivot d'Adabicci : Voir Adabicci, Pivot d'.

Pixie (Marches Directes / Regina 1903) : A-100103-D. Système situé près de la frontière avec le Consulat zhodani, dont le monde principal est un planétoïde inhabité de mille kilomètres de diamètre, sans eau ni atmosphère, dépourvu de ressources minières économiquement intéressantes et servant principalement d'escale pour les vaisseaux spatiaux (spatioport de classe A). Le système héberge une base stellaire en orbite autour de la petite planète Pixie.
Du fait de sa situation, Pixie fut l'un des objectifs principaux de la Coalition d'Outre-Monde pendant la Troisième Guerre Frontalière.
General Products possède un chantier de construction spatiale ultra-moderne dans le système de Pixie, plus moderne que celui de Regina, capable de produire des appareils de 600 tonneaux au maximum, mais consacrant l'essentiel de son activité à l'entretien et au radoub annuel des vaisseaux spatiaux.
La station prison impériale n° 17 est en orbite d'accès interdit autour de Pixie.
Entre la base stellaire, la station prison et le relais express, le système totalise un peu moins de 200 résidents permanents.
Une géante gazeuse dans le système.

Place de port : Emplacement de stationnement dans un spatioport, réservé à l'usage privé d'un individu ou d'une entreprise, et généralement loué à l'année.

Plainspring : Ville de Torrel. 360.000.000 habitants.

Planète : Classe de vaisseau spatial, cuirassé en service dans les forces stellaires de la Confédération solomanie.
Les vaisseaux de classe Planète portent traditionnellement des noms de planètes. Certains ont des homonymes au sein de la Stellaire, ce qui est occasionnellement source de confusion dans les rapports ou les comptes-rendus d'opérations militaires (en particulier lorsqu'ils traitent de la Guerre de la Marche Solomanie).

Planète de Huhn (L'Au-Delà / Avalar 1308) : B-963482-8. Monde de 70.000 habitants, appartenant à la Principauté de Bruhkarr.
Une géante gazeuse et une ceinture d'astéroïdes dans le système.

Planète du Lutin (L'Au-Delà / Tribeca 1335) : X-912100-8. Monde indépendant d'environ 80 habitants.
Une géante gazeuse et une ceinture d'astéroïdes dans le système.

Planète-prison : Planète hébergeant sur son sol une prison impériale.
Certaines planètes-prisons sont intégralement considérées comme prison impériale et placées sous interdit, les détenus, généralement condamnés à perpétuité, y étant souvent abandonnés à eux-mêmes. On réserve d'ailleurs souvent le nom de planète-prison à ce type de planètes.

Planète de Probst (L'Au-Delà / Avalar 1505) : D-234213-A. Monde d'environ 600 habitants, appartenant à la Principauté de Bruhkarr.
Trois géantes gazeuses et deux ceintures d'astéroïdes dans le système.

Planète Smade (Marche Solomanie / Gemini 2433) : D-778200-5. Monde de 11.000 km de diamètre. Seul monde indépendant du sous-secteur de Gemini. Situé dans la zone appartenant à la Confédération Solomanie, il fut colonisé après la Guerre de la Marche Solomanie par la famille Smade, dont les descendants (au nombre d'environ 800) l'occupent encore de nos jours. La Confédération Solomanie a jusqu'à présent respecté l'indépendance du monde. Les installations spatioportuaires au sol de la planète sont assez rudimentaires (classe D), mais les autochtones sont accueillants envers les visiteurs d'outre-monde qui leur apportent nouvelles et marchandises (bien que les tarifs locaux soient prohibitifs).
Deux géantes gazeuses dans le système.

Planète Varen (Colonies Avancées / Trelyn 2503) : A-940A99-B. Monde aride de dix milliards d'habitants, membre du Domaine de Trelyn et nommé en l'honneur de la famille Varen.
La Planète Varen est le fief du baron de la Planète Varen.
Base des forces stellaires du Domaine. Base du service d'éclaireurs du Domaine. Chantiers Varen. Siège social de Shasumir Gilu, des Expéditions Dysitin, et de l'Aéronautique Trondheim.
Une ceinture d'astéroïdes mais pas de géante gazeuse dans le système.

Planète Varen, Baron de la : Titre créé par une patente de noblesse accordée par le duc de Trelyn, et correspondant au fief de la Planète Varen. Le baron de la Planète Varen est le vassal du vicomte de Trelyn Vrra.

Plankwell :
1°) Famille noble originaire de Rhylanor.
2°) Classe de cuirassés en service dans la Stellaire, nommée en l'honneur d'Olav. 200.000 tonneaux (2.800.000 m³), classe 4. Équipage : 1163 personnes (dont 180 officiers). Cinq vedettes. Armement : un canon à mésons axial, quatre-vingts soutes à missiles de 50 tonneaux, dix batteries de dix tourelles laser tritubes, quinze batteries de deux tourelles à fusion bitubes, quarante batteries de dix accélérateurs de particules. Vingt-cinq batteries de quatre sableurs tritubes, cinquante répulseurs gravitiques, un éteignoir nucléaire, un écran à mésons.
Les cuirassés de classe Plankwell portent le nom de grands amiraux de la Stellaire. Dépourvus de chasseurs et de troupes embarquées, ils sont utilisés de façon conventionnelle comme vaisseaux de ligne, élément principal d'une flotte.

Plankwell, Olav hault- : Voir Olav.

Plankwell Khatami, Maryam : Voir Khatami de Zivije, Maryam Plankwell.

Plante à gaz : Plante-ballon.

Plante-ballon : Plante des régions humides de Victoria, poussant préférentiellement dans les forêts ombrophiles au fond des gouffres entre les Mesas. La plante-ballon est constituée d'une racine pivot et de stolons rampants qui portent les feuilles et jusqu'à une soixantaine d'outres contenant chacune une grosse graine entourée d'une pulpe comestible au goût raffiné, et qui se remplissent progressivement d'hydrogène gazeux. Une fois l'outre pleine (son volume est alors d'environ 1 m³), elle se détache de la plante et est entraînée par le vent, permettant ainsi la dissémination de l'espèce.

Plantureux, Monde : Voir Monde Plantureux.

Plasma, Ange de : Voir Ange de Plasma.

Plasma, Arme à : Arme militaire tirant un faisceau de plasma, obtenu en échauffant de l'hydrogène avec un laser au sein d'une bouteille magnétique. Lorsque le plasma est suffisamment chaud, la bouteille s'ouvre, libérant son contenu qui est projeté à grande vitesse.

Plastacier : Métal synthétique solide, résistant, et (relativement) léger par rapport à ces deux qualités.

Plate-forme : Porte-vaisseaux utilisé pour acheminer des vaisseaux embarqués jusqu'au lieu des combats. Une plate-forme est généralement conçue pour pouvoir lancer toute son escadrille embarquée (comportant le plus souvent deux à dix appareils) dès sa sortie de saut, et se tient alors en réserve pendant la durée de la bataille.
Les vaisseaux embarqués n'ayant pas besoin d'allouer une partie de leur tonnage aux moteurs de saut peuvent ainsi être plus puissamment armés et blindés que d'autres appareils de même taille. On considère généralement qu'à tonnage égal, une plate-forme et ses vaisseaux embarqués auraient le dessus sur un vaisseau de ligne. Toutefois, les pertes subies par les vaisseaux embarqués face à des forces supérieures en nombre pendant les premières semaines de la Quatrième Guerre Frontalière amenèrent après la guerre l'Amirauté à repenser sa doctrine d'utilisation de ces appareils, désormais relégués dans les forces de réserve, les forces avancées ne comprenant plus que des vaisseaux de ligne.

Plate-forme antigrav d'artillerie : Pièce d'artillerie automotrice antigrav.

Platypads SA : Équipementier pour sports d'hiver.

Plaven (Marches Directes / Chronor 0807) : E-845300-3. Monde indépendant de l'Imperium depuis 986 et la fin de la Troisième Guerre Frontalière. En rotation synchrone autour de son étoile, la planète présente un hémisphère diurne où la température dépasse les 330 °C, un hémisphère nocturne où les gaz atmosphériques tendent à geler, et une zone crépusculaire très venteuse entre les deux, où vivent les neuf mille habitants, qui sont principalement des chercheurs de l'université de Chronor venus étudier les conditions planétologiques locales. Pas de structure gouvernementale. L'atmosphère présente une très forte teneur en soufre.
Une ceinture d'astéroïdes mais pas de géante gazeuse dans le système.

Plein Air SA : Fabricant de matériel de camping.

Pleroo (Frontières Lointaines / Antidéluvia 0324) : B-A86698-6. Riche monde agricole, membre de l'Accord de Salinaikin dont il est considéré comme le grenier à blé. Pleroo exporte ses productions dans tout Antidéluvia. Elle abrite une importante population droyne.
Base des forces stellaires de l'Accord.
Une géante gazeuse dans le système.

Pleseyon SA : Entreprise de construction spatiale des Colonies Avancées, basée à Syreeta. Capacités de construction : 1.200 tonneaux.

Pliebr : Étoile du système de Zhodane.

Plieljdelenief (Colonies Avancées / Issoudun 0602) : B-435632-9. Monde de deux millions d'habitants, membre du Driantia Steblenzhtia.
Quatre géantes gazeuses et deux ceintures d'astéroïdes dans le système.

Plistii : Géante gazeuse dont la plus grosse lune est le monde principal du système de Quiru.

Plumitif : Voir Présage Magenta.

Pluton : F-10046C-F. L'une des planètes naines du système de Terra, située dans la ceinture de Kuiper. Elle abrite une petite colonie, des installations scientifiques et une base stellaire.

Pluvis : Groupe d'astéroïdes de Glisten. 980 millions d'habitants. Les Chantiers Bilstein s'y sont établis, de même que d'autres entreprises de construction spatiale moins importantes.

PocketPal, Société : Fabricant d'outils de poche.

Pohl (Anciennes Colonies / So Skire 2031) : C-776699-3. Monde agricole de 9.000.000 habitants.
Relais express.
Deux géantes gazeuses dans le système, qui ne comporte pas de ceinture d'astéroïdes.

Poictesme (Marche Solomanie / Capella 1035) : A-468854-C. Riche monde de 6.600 km de diamètre, membre de la Confédération Solomanie.
Une géante gazeuse dans le système.

Poignée de mains : Terme argotique sous lequel les humains désignent la copulation chez les Essaimeurs.

Point de cryogénie : Température à laquelle est maintenu un organisme en cryogénie.

Point Oméga, Fraternité du : Voir Fraternité du Point Oméga.

Point de Ravitaillement : Station-relais pour voyageurs établie sur une petite île sur un itinéraire fréquenté d'Uakye.
La station est gérée par un couple et contient un restaurant, un atelier de réparations pour véhicules, un relais de communications, et un petit magasin général.

Point Zéro (L'Au-Delà / Kilriani 1836) : X-100000-0. Système indépendant inhabité.
Une ceinture d'astéroïdes mais pas de géante gazeuse dans le système.

Poisson bylla : Voir Bylla.

Poixrier (Kollomoron sp.) : Arbre poussant (isolé ou plus souvent en bosquets pouvant compter plusieurs dizaines de pieds) dans les steppes de Pagliacci. Selon les conditions dans lesquelles il pousse, le poixrier atteint deux à six mètres de haut, avec des frondaisons d'un diamètre de deux à dix mètres.
Le poixrier perd ses feuilles et entre en dormance l'hiver. Au printemps, son feuillage repousse et des gousses se forment, qui grossissent durant l'été jusqu'au moment où leur pression hydrostatique interne les fait éclater, libérant leurs graines. À chaque graine est attaché un mince filament poisseux ; lorsqu'un animal vient se nourrir de gousses charnues non encore mûres, les filaments des graines mûres, pendant parfois par centaines, se collent à son tégument, assurant ainsi par les déplacements de ce support involontaire la dissémination de la graine, qui finit par se détacher au bout de quelques heures.

Pollux (Marche Solomanie / Gemini 2236) : X-000000-0. Système solomani inhabité, dont le monde principal est une ceinture d'astéroïdes dépourvue de richesses exploitables.
Pas de géante gazeuse dans le système.

Pollux : Étoile du système de Pollux, également appelée Bêta Geminorum.

Polyph : Voir Polyphème.

Polyphème (Marche Solomanie / Capella 1537) : A-358AA9-E. Monde de 5.400 km de diamètre, à l'atmosphère ténue. Vingt milliards d'habitants (Polyphéméens). Membre de la Ligue Bootéenne.
Ayant connu au cours de son histoire un important cataclysme cosmique qui a perturbé son orbite originelle, Polyphème, bien qu'extrêmement peuplé pour sa taille, est un monde inhospitalier : le climat y est particulièrement froid, les océans (qui couvrent 80 % de sa surface) n'étant dégagés des glaces que dans les régions tropicales, ou temporairement pendant l'été, et l'atmosphère est presque trop ténue pour être respirable, malgré son enrichissement en oxygène au fil de siècles de terraformation. Il n'y a pas de formes de vie indigènes, mais l'introduction de nombreux organismes terriens génétiquement modifiés pour pouvoir survivre dans les conditions locales a permis d'établir un écosystème, qui n'a pas encore achevé sa conquête de la planète.
Les premiers colons arrivèrent sur Polyphème vers -2150, attirés par ses richesses minérales, au nombre desquels figurent certains des plus importants gisements de lanthane connus alors. Une deuxième importante vague de colons, à l'initiative de la Fraternité Spartiate, arriva autour de -2000, et ne tarda pas à prendre l'ascendant sur la colonie, avant de s'emparer du pouvoir par la force au cours d'une sanglante guerre civile, dès l'arrêt des communications interstellaires pendant la Longue Nuit.
Les descendants des membres de la Fraternité Spartiate sont les actuels aristocrates titrés de Polyphème, dont ils constituent environ 1 % de la population.
Seuls les aristocrates de sexe masculin ont des droits politiques, les femmes et les classes inférieures étant exclus de l'Assemblée planétaire. Les gens du peuple n'ont pas de liberté d'expression ou de religion, ne peuvent pas se réunir librement, et n'ont pas droit au respect de leur vie privée. En revanche, ils peuvent posséder des biens (y compris fonciers), créer des entreprises, et servir dans les forces de défense planétaires (sous les ordres d'officiers issus de l'aristocratie). Il est même possible pour un plébéien de rejoindre les rangs de l'aristocratie, s'il réussit particulièrement bien dans les affaires ou dans les forces armées.
L'aristocratie polyphéméenne ne conserve sa position privilégiée qu'au moyen d'une police omniprésente. La krypteïa (police secrète) surveille la plèbe et écrase sans pitié tout signe de dissidence. L'aristocratie soutenant en général des factions dures de l'aile droite du Mouvement Solomani, adhère pleinement à la Cause Solomanie, et la krypteïa a toujours collaboré avec la Sécurité Solomanie. Depuis la Guerre de la Marche Solomanie, Polyphème est devenu une puissance industrielle majeure, et les entreprises polyphéméennes exercent une influence sensible sur la politique de la Confédération Solomanie.
Depuis 1080 environ, l'Assemblée planétaire est dominée par la famille Kellerman, dont deux membres se sont déjà succédés au poste d'Ephor, le dirigeant suprême de Polyphème. Les Kellerman semblent vouloir engager la planète sur une voie anti-impériale ferme, et tenter d'orienter la politique de la Confédération Solomanie vers un nouvel affrontement avec l'Imperium.
Quatre géantes gazeuses dans le système.
Remarque : suite à une coquille dans le premier levé, certaines cartes stellaires emploient l'orthographe Polyph au lieu de Polyphème.

Polysoie : Tissu artificiel extrêmement fin et léger, mais très résistant.

Pondeuse : L'un des zrins des Sred*Ni. Comme leur nom l'indique, les pondeuses pondent les ½ufs, par grappe de huit à quatorze, les couvent, et nourrissent les jeunes après leur éclosion. Elles sont d'une intelligence plus faible que les individus des autres zrins.

Poni : Gros animal à long cou et longue queue, pourvu de quatre paires de pattes, utilisé comme bête de somme sur plusieurs mondes de la Fédération Syléenne. Il figure sur l'insigne du Service des vaisseaux express.

Ponton-prison : Station prison impériale constituée à partir d'un ancien vaisseau spatial désarmé et privé de ses moteurs et réacteurs.

Porfiria : Quatrième impératrice de la dynastie Lentuli, qu'elle rétablit sur le trône en assassinant Cléon III dans la salle du conseil. Aînée des descendants du petit-neveu de Martin II, née en 201, elle fut proclamée impératrice par la Chambre en 245, et régna jusqu'à sa mort en 326. Elle poursuivit activement les campagnes vargr, dont l'essentiel fut mené sous son règne.

Porlock (Marche Solomanie / Soliman 0902) : C-433855-9. Monde de 6.700 km de diamètre, presque dépourvu d'atmosphère. 800 millions d'habitants.
Trois géantes gazeuses dans le système.

Poroszlo : Voir Porozlo.

Porozlo (Marches Directes / Rhylanor 2715) : A-867A74-A. Monde fortement peuplé (vingt milliards d'habitants), balkanisé, dont les États sont répartis en deux blocs en fonction de leur orientation économique : le Bloc Privatisé, qui rassemble les deux cinquièmes des pays de la planète et plus de la moitié de sa population, régule strictement la taille des entreprises pour éviter l'apparition de multinationales suffisamment puissantes pour faire pression sur les gouvernements nationaux, voire les dominer ; le Bloc Libéral, plus petit mais dans l'ensemble plus industrialisé et plus moderne technologiquement, n'impose pas de limites de ce genre (ne serait ce que parce qu'il est effectivement sous l'influence de ses plus puissantes entreprises). La guerre mondiale a jusqu'à présent été évitée, mais il y a en permanence des conflits entre États des deux blocs tentant de convertir leurs voisins par la force.
Le système comporte deux géantes gazeuses et une base de la Stellaire, qui fut fortement renforcée à l'issue de la Troisième Guerre Frontalière.
Porozlo est parfois orthographié Poroszlo sur de vieilles cartes stellaires.

Porozlo, Bataille de : Bataille entre la Stellaire et les forces stellaires du Consulat zhodani, qui eut lieu en 980 pendant la Troisième Guerre Frontalière dans le système de Porozlo.
La percée zhodanie à travers les sous-secteurs de Vilis et de Lanth en direction de Rhylanor devait faire face à un problème logistique important : le système de Rhylanor est dépourvu de géante gazeuse, mais est défendu par une puissante base de la Stellaire. Les Zhodani décidèrent d'employer le système voisin de Porozlo, pourvu de deux gazeuses et dont la base stellaire était moins puissante, comme point d'appui pour leurs assauts contre Rhylanor.
La bataille commença avec l'apparition dans le système d'un corps expéditionnaire zhodani, qui se dirigea aussitôt vers la plus grande des deux gazeuses. La base stellaire locale, bien que prise par surprise par cette intrusion zhodanie aussi loin du front, réagit immédiatement. Tandis que le gros des vaisseaux zhodani écumait la gazeuse, certains d'entre eux affrontèrent les défenses locales, les fixant tandis qu'un second corps expéditionnaire surgissait dans le système et fonçait droit sur Porozlo. La menace d'importantes destructions amena l'Organisation des Nations de Porozlo à déclarer la planète ouverte. Les forces de la Stellaire se rendirent ou sautèrent vers Rhylanor.
La chute de Porozlo fournit aux Zhodani un excellent point d'appui pour leur siège de Rhylanor. Les vaisseaux zhodani pouvaient facilement faire du carburant dans l'une des gazeuses, sauter jusqu'à Rhylanor pour y mener des raids, des attaques, ou y renforcer le blocus, et revenir à Porozlo, où les attendaient un spatioport moderne et une base stellaire presque intacte, sans avoir besoin de ravitailler entre les deux sauts.
Après l'armistice de 986, Porozlo fut restituée à l'Imperium, et ses défenses stellaires ont été considérablement renforcées depuis.

Port d'attache : Voir Spatioport d'attache.

Port d'escale : Classe de vaisseau spatial (anciennement Alexandrie). Vaisseau commercial de 200 tonneaux (2.800 m³), classe 1. Équipage : 4 personnes. Passagers : 6 (+ 20 en cryogénie). Volume de la soute : 82 tonneaux.

Port-Émeraude : Capitale et ville principale d'Émeraude, à proximité du spatioport bas.

Port Raschev : Unique spatioport de Raschev, de classe C, à dix kilomètres au sud-est de Loka.

Port Roc : Le plus gros (classe C) des spatioports du système de Patinir, situé dans l'une de ses ceintures d'astéroïdes. Imperiallines y maintient un relais.

Port Ziar : Ville spatioportuaire de Mora.

Porte d'Entrée (L'Au-Delà / Nakris 1227) : B-822213-B. Monde indépendant d'environ 400 habitants, contrôlé par la théosophie anthropomorphe renaissante.
Seules les Lignes Parallèles proposent des liaisons commerciales vers Porte d'Entrée.
Deux géantes gazeuses dans le système, qui ne comporte pas de ceinture d'astéroïdes.

Porte d'Entrée (Colonies Avancées / Quatre Coins 1530) : X-700000-0. Monde inhabité sans atmosphère appartenant à la Confédération altaréenne.
Trois ceintures d'astéroïdes mais pas de géante gazeuse dans le système.

Porte d'Entrée, La :
1°) [3 ; 0] L'un des secteurs du domaine de la Porte d'Entrée.
2°) L'un des sept domaines de l'Imperium, composé des secteurs de Ley, de la Porte d'Entrée, des Étendues Scintillantes et des Marges de la Croix.
Le domaine de la Porte d'Entrée ne fut que partiellement incorporé dans l'Imperium car la plus grande partie de son territoire n'avait jamais fait partie du Règne de l'Homme et n'avait pas été significativement affectée par la Longue Nuit.

Porte d'Entrée, Ordre de la : Voir Ordre de la Porte d'Entrée.

Porte d'Entrée des Marches, La : Surnom donné au spatioport orbital de Mora.

Porte-flotte : Porte-vaisseaux transportant un grand nombre de vaisseaux plus petits.

Porte-serviette : Voir Bwap.

Porte-vaisseaux : Vaisseau spatial servant au transport de vaisseaux plus petits (souvent des chasseurs spatiaux ou des vaisseaux de défense intra-système), qui l'utilisent comme spatioport.

Porte-vaisseaux d'attaque : Porte-vaisseaux suffisamment bien armé et blindé pour pouvoir lui-même faire face à la plupart de ses adversaires.

Porte-vaisseaux léger : Petit porte-vaisseaux.

Portland, Anneau de : L'une des trois ceintures d'astéroïdes du système d'Yres, située au-delà de l'orbite du monde principal.

Poséidon (Marche Solomanie / Soliman 0910) : D-8AA169-D. Monde océan de 13.000 km de diamètre, colonie de Croche. Soixante habitants.
Deux géantes gazeuses dans le système.

Position Vermillon : Croiseur de classe Azhanti Foudroyant, matricule 6385, mis en chantier le 223-998 à l'arsenal Gashidda N° 3 de Gashidda, et qui effectua son vol inaugural le 171-1001. Il fut le principal vaisseau de la flottille de la Stellaire dans le sous-secteur des Cinq S½urs jusqu'à son remplacement le 010-1040 par plusieurs vaisseaux de plus petit tonnage et son transfert au Service Impérial d'Éclaireurs Interstellaires, où il fut réarmé pendant seize mois à Mora, transformé en croiseur d'exploration, puis envoyé en mission vers les États-clients situés en direction directe au-delà des Cinq S½urs, leur offrant des progrès technologiques "en cadeau de la part de l'Empereur" afin d'y contrebalancer l'influence zhodanie. Les Zhodani parvinrent à mettre la main sur l'itinéraire qu'il devait suivre, et lui tendirent une embuscade qui leur permit de le capturer. Pendant des années, on ignora tout de ce qui était arrivé au vaisseau, jusqu'à ce qu'un échange de prisonniers suite à la Quatrième Guerre Frontalière permette d'apprendre ce qui s'était passé :
En 1042, alors que, conformément à son plan de vol, il relâchait dans le système de Garonne où se tenait un sommet diplomatique entre Impériaux, Zhodani et Aslans, il fut assailli par un commando zhodani, entré clandestinement à son bord accompagné de robots, qui vint à bout des troupes stellaires gardant la passerelle. Tandis que les forces impériales se trouvant sur la planète pour le sommet étaient occupées par la poursuite des ravisseurs de l'ambassadeur aslan Yeyakhoailais, les assaillants parvinrent à ravitailler en écumant l'atmosphère d'une des géantes gazeuses du système, avant de partir à bord de leur prise pour une base des forces stellaires zhodanies dans le Driantia Steblenzhtia, puis de là, pour le Consulat zhodani.

Postes Terriennes : Classe de vaisseau spatial, vaisseau cargo de 10.000 tonneaux (140.000 m³), classe 2. Équipage 75 personnes (dont 14 officiers). Deux annexes de 95 tonneaux.
Principalement constitués d'un axe le long duquel sont répartis trois groupes de trois soutes amovibles de 650 tonneaux chacune (pour un volume total de 5850 tonneaux (81.900 m³)), ces vaisseaux sont souvent utilisés par la Stellaire pour transporter des cargaisons variées. La version militaire peut être armée, emportant jusqu'à quarante lasers tritubes et soixante sableurs tritubes.

Pou de glace : Forme de vie des régions glacées de Mithril, ressemblant à un petit glaçon. Formant des essaims, les poux de glace sont des ectoparasites hématophages, dont la morsure est extrêmement douloureuse. Un gros essaim peut prélever sur une personne une quantité de sang suffisante pour la tuer.

Pourry (Marches Directes / Joyau 1604) : D-322A88-8. Monde industriel de dix milliards d'habitants, tirant sa richesse de ses énormes mines d'or et des entreprises qu'elles ont attiré. L'essentiel de la population est constituée d'ouvriers et d'employés sous-payés. Spatioport de classe D.
Pas de géante gazeuse dans le système.

Powaza (Marches Directes / Rhylanor 3220) : C-787566-5. Monde de 300.000 habitants à vocation agricole, dirigé par l'entreprise Marches Directes Développement.
Il y a deux géantes gazeuses dans le système.

Powell, Lac : Lac artificiel formé par le barrage de Shakidor.

Poyzen (Anciennes Colonies / So Skire 1736) : C-797202-5. monde d'environ 200 habitants.
Base express.
Ni géante gazeuse ni ceinture d'astéroïdes dans le système.

Pradock (Anciennes Colonies / Île 2711) : E-567762-5. Riche monde agricole de 90.000.000 habitants.
Trois géantes gazeuses et une ceinture d'astéroïdes dans le système.

Praflozda (Colonies Avancées / Chapra 0220) : C-432200-C. Monde d'environ 300 habitants, membre du Driantia Steblenzhtia.
Base des forces stellaires du Consulat zhodani, classé zone orange par la Société d'Aide aux Voyageurs.
Cinq géantes gazeuses et deux ceintures d'astéroïdes dans le système.

Prairie éphémère : Prolifération ponctuelle, massive et de courte durée (un à deux jours) de plantes et de pseudo-insectes dans les régions équatoriales de Mithril lorsque les conditions (de température en particulier) deviennent temporairement favorables à la vie.

Pratt (Anciennes Colonies / So Skire 2039) : E-877622-4. Monde agricole à la frontière de la Confédération Solomanie. Un million d'habitants.
La construction d'un spatioport de classe C a récemment été décidée, afin de faciliter les exportations de produits agricoles de la planète.
Ni géante gazeuse ni ceinture d'astéroïdes dans le système.

Précurseurs : Autre nom donné aux Anciens.

Premier Citoyen : Dirigeant suprême de Zabaloc.

Premier Imperium : expansion et consolidation, Le : Ouvrage universitaire de Chanis Laskan, publié en 1100.

Premier Imperium : la longue paix, Le : Ouvrage universitaire de Chanis Laskan, publié en 1105.

Premier maître : Le quatrième des grades de sous-officier dans la Stellaire.

Première Rébellion, Guerre de la : Voir Guerre de la Première Rébellion.

Préodis (Anciennes Colonies / Déthènes 0508) : E-341856-6. Monde pauvre de cent millions d'habitants.
Quatre géantes gazeuses dans le système, qui ne possède pas de ceinture d'astéroïdes.

Présage Ischiatique : Croiseur de classe Azhanti Foudroyant, matricule 6339, mis en chantier le 222-991 dans la cale n° 1 de l'Arsenal 22, et qui effectua son vol inaugural le 281-993. Il fut détruit au combat pendant la Guerre de la Marche Solomanie.

Présage Magenta : Croiseur de classe Azhanti Foudroyant, matricule 6397, mis en chantier le 115-1000 dans les chantiers Delvani, et qui effectua son vol inaugural le 095-1003. Après avoir été désarmé, il fut vendu comme surplus à Tukera le 182-1035 et rebaptisé Plumitif.

Preshezdanratl : Général zhodani. Il fut à l'origine de la création de SORAG.

Presque un désastre : Livre dans lequel l'historien Albert Croale avance l'hypothèse selon laquelle la Troisième Guerre Frontalière eut lieu deux siècles trop tard.
Après avoir décrit les évènements à l'extrémité directe de l'Imperium, de la période antebellum jusqu'à la fin du VIIIème siècle, l'auteur analyse l'essor des instituts psioniques, leur acceptation progressive par la population, et leur puissance grandissante. Enfin, il explique qu'une stricte extrapolation de ces évènements permettait de prédire une renaissance de la Coalition d'Outre-Monde, une hostilité grandissante et, au bout du compte, une Troisième Guerre Frontalière.
Au contraire, l'hypothèse présentée dans l'ouvrage tient les Répressions psioniques pour une manipulation en profondeur de la population impériale, une forme de psychohistoire, conçue pour supprimer la puissance des Instituts psioniques. Des préparatifs guerriers étaient en cours, et les démonstrations de force de l'Imperium en 799 conduisirent la Coalition d'Outre-Monde à revenir sur ses positions.
Mais le projet psychohistorique tourna mal et aboutit au rejet massif des psioniques au sein de l'Imperium, à tel point que les autorités elles-mêmes eurent des difficultés à utiliser cette science même pour servir des desseins officiels.

Presses d'Alzeneï : Voir Alzeneï, Presses d'.

Presses Libres Véganes : Maison d'édition de Muan Gwi.

Pretoria (Deneb / Pretoria 0406) : B-656967-9. Capitale du sous-secteur de Pretoria. 7,3 milliards d'habitants (Prétoriens).
La planète est placée sous l'autorité de la Stellaire et le régime de la loi martiale depuis 1010 et les révoltes racheléennes.
Suite à une coquille dans le second levé, la plupart des cartes stellaires ne mentionnent pas la présence dans le système de la géante gazeuse Annikkittar.

Pretoria : Sous-secteur A de Deneb.

Prêtre : L'un des six échelons de la société mal'gnare. Les prêtres sont toujours des hommes.

Prévôt Empirique : Croiseur de classe Azhanti Foudroyant, matricule 6334, mis en chantier le 123-991 dans la cale n° 1 de l'Arsenal 16, et qui effectua son vol inaugural le 279-993. Après avoir été désarmé, il fut vendu comme surplus à Tukera le 123-1008 et rebaptisé Marie Luise.

Prewif : L'une des lunes de Fortia.

Prilissa (Marches Directes / Voile de Trin 3035) : B-985588-6. Monde agricole de 500.000 habitants, dont l'économie repose principalement sur la production céréalière.
Prilissa est le monde d'origine des kians, qui y sont élevés de façon extensive dans de grands ranchs et exportés dans toutes les Marches Directes, et même au delà.
Pas de géante gazeuse dans le système.

Primarchie mal'gnare : Voir Mal'gnar, Domaisne.

Primauté zelphienne : Voir Zelphienne, Primauté.

Primus (Frontières Lointaines / Cabala 1232) : B-27A769-9. Monde-océan de quarante millions d'habitants. Première colonie de Zelpha, membre de la Primauté zelphienne.
Cinq géantes gazeuses dans le système.

Prince Henri : Vaisseau de classe Négociant, en service dans la Marche Solomanie.

Princeps : Ville de Regina, sur Ishkis.

Principauté de Mnémosyne : Voir Mnémosyne, Principauté de.

Printemps : F-20036C-A. L'une des cinq lunes d'Assiniboia. Elle abrite une base stellaire.

Prinx (Marches Directes / Querion 0212) : C-436635-6. Monde indépendant de sept millions d'habitants.
Pas de géante gazeuse dans le système.

Prison impériale : Établissement pénitentiaire géré par le Ministère Impérial de la Justice, destiné aux condamnés ayant enfreint les Hautes Lois ou les Lois Intermédiaires (par opposition aux prisons "normales" dont les occupants n'ont enfreint que les Basses Lois).
Les prisons impériales sont situées, soit sur le sol d'une planète-prison, soit dans des installations orbitales (ponton-prison).

Privatisé, Bloc : Le plus gros des deux blocs d'États de Porozlo.

Prix (Frontières Lointaines / Jungleblut 2333) : C-888513-8. Monde agricole de 700.000 habitants, membre de la Ligue des Soleils.
Deux géantes gazeuses dans le système.

Prix du Routard : Prix décerné tous les sept ans par le Magazine du Routard, venant récompenser un journaliste professionnel vivant et exerçant son métier derrière la pince. Le but du prix est de "promouvoir la compréhension de la diversité culturelle au sein de l'Imperium".
Le lauréat se voit décerner une adhésion honoraire à la Société d'Aide aux Voyageurs. On attend alors de lui qu'il sillonne l'espace pendant sept ans, envoyant au Magazine du Routard un article sur son voyage toutes les treize semaines.
Le dernier lauréat en date (258-1099) est Akidda Laagiir.

Probst, Planète de : Voir Planète de Probst.

Procyon : Étoile du système de Fenrir, également appelée Alpha Canis Minoris.

Proétos : Zone de hauts-fonds de Bellérophon, sur laquelle sont bâties plusieurs villes-pylônes, dont Sarpédon.

Profonde, Baie : Baie du Grand Océan Polaire, au sud-ouest de MangroWald.

Projecteur : Spécialiste breveté affecté à des fonctions particulières en raison de ses pouvoirs psioniques de télékinésie.

Projet de colonisation : Voir Colonisation, Projet de.

Projet Forboldn : Voir Forboldn, Projet.

Projet Phénix : Plan qu'aurait eu la résistance solomanie sur Terra pour détruire les forces impériales d'occupation présentes sur la planète. Les services secrets impériaux annoncèrent en 1045 qu'ils avaient infiltré la tête du projet, mis à bas ses plans initiaux et démantelé son organisation.
Le Projet Phénix serait né dans les dernières années de la Guerre de la Marche Solomanie, alors que les dirigeants solomani percevaient la possibilité de leur défaite et de voir leur monde tomber entre les mains des envahisseurs impériaux. Le projet aurait été composé de deux parties distinctes : l'installation de caches de matériel militaire destiné à équiper l'insurrection à venir, et un programme permanent d'entraînement des futurs résistants.
Les caches auraient été dissimulées en de nombreux endroits de Terra, soigneusement choisis pour qu'elles ne risquent pas d'être accidentellement découvertes avec le passage des ans. Chaque cache aurait contenu d'importantes quantités d'armes, de munitions, de véhicules, et de matériel médical, de niveaux technologiques variés afin d'être utilisables quelles que soient les connaissances techniques de leurs utilisateurs. Le secret de l'emplacement de chaque cache aurait été confié à une unique famille autochtone de confiance. Ces familles auraient dû constituer l'armature de la résistance lorsque l'insurrection aurait lieu.
Un important effort impérial de contre-guérilla fut mené de 1040 à 1045 pour découvrir et démanteler les caches et arrêter les familles qui en détenaient le secret.
Les rumeurs persistantes faisant état de deux aspects supplémentaires du projet (Lambda, un message codé pour déclencher le soulèvement, et Omega, le renforcement de l'insurrection par des Solomani venus d'outre-monde) ont été réfutées comme étant infondées par les autorités impériales.
De nombreux historiens pensent que l'étendue du projet fut fortement exagérée par les autorités impériales, et estiment qu'il ne s'agissait que d'une idée du commandement solomani n'ayant pas été mise en application. Quoi qu'il en soit, le Projet Phénix ne menace plus la sécurité impériale... si tant est qu'il l'ait jamais menacée.

Prolétaire : L'une des trois classes de la société zhodanie, la plus nombreuse. Tous les sous-officiers et hommes du rang des forces armées zhodanies en particulier sont des prolétaires.

Proloth : Vaisseau commercial privé de classe A2, commandé par le capitaine Sven Larsen, disparu en 1102 entre Müller et Janie. Les enquêtes menées aboutirent à la conclusion que le vaisseau avait été détruit après être entré en collision avec le Chevaucheur d'Étoile qu'il tentait de secourir, dans l'atmosphère d'une des géantes gazeuses du système de Müller.

Prométhée (Marche Solomanie / Sol 2027) : A-785969-F. Monde principal du système d'Alpha Centauri.
Prométhée, actuellement peuplée de sept milliards d'habitants, fut la toute première colonie terrienne. Les premiers colons appartenaient souvent à des groupes dont la forte identité ethnique s'est perpétuée jusqu'à nos jours, alors que leurs compatriotes restés sur Terra se faisaient peu à peu assimiler dans la civilisation homogène du Règne de l'Homme. C'est ainsi qu'on peut encore rencontrer sur la planète des Amish, des Masaï, des Pârsî ou des Roms, entre autres exemples.
La société prométhéenne des origines était extrêmement libertaire et défendait des valeurs telles que le multiculturalisme, l'autonomie, et le soutien à l'expansion terrienne dans l'Imperium Vilani. Le gouvernement prométhéen, modéré, survécut même à la Longue Nuit, coopérant successivement avec la Confédération Terrienne, le Règne de l'Homme et l'Union de la Vieille Terre. L'avènement du Mouvement Solomani sonna le glas de cette coopération, de nombreuses communautés prométhéennes indépendantes n'ayant rien contre les non-Solomani et n'approuvant pas la politique parfois suprémaciste du parti. Certains groupes ethniques prométhéens prirent le maquis ou quittèrent leur monde pour aller s'installer ailleurs.
Depuis la conquête de Prométhée par l'Imperium, le monde, placé sous autorité militaire depuis la fin de la Guerre de la Marche Solomanie, est agité par des soulèvements sporadiques, la tolérance de chaque micro-culture pour ses voisines n'ayant pas survécu aux évènements de ces derniers siècles. Des insurrections anti-Impérium se produisent parfois, mais la majeure partie de cette agitation sociale est due à des conflits inter-ethniques. Le retrait des forces armées impériales laissera probablement une planète balkanisée, et la difficulté de se retirer sans déclencher une guerre civile est la principale raison pour laquelle l'occupation impériale se prolonge.
Pour tenter de pallier ce problème, le Service Impérial d'Éclaireurs Interstellaires a installé sur Prométhée une base, occupée par un fort contingent de la branche Contact et Liaison, et dont la fonction principale est de désamorcer les tensions interculturelles dans la zone frontalière, et tout particulièrement sur la planète elle-même. Par ailleurs, le Mouvement authentique est devenu particulièrement actif sur la planète.
Relais express.
Une géante gazeuse dans le système.

Prométhée : L'une des deux stations spatiales construites aux points de Lagrange de l'orbite d'Alpha par Ling Standard Products. Dotée d'un "filet" d'un kilomètre de diamètre, elle est capable de recevoir les charges envoyées par les catapultes électromagnétiques du Rocher de König, de Tygalfsson, de Bifrost et des plates-formes minières de Ling Standard Products.

Proprfiet : Frégate zhodanie de classe Tiaflfiet.

Propulseurs Lieste, Société des : Voir Lieste, Société des Propulseurs.

Protectorat : État interstellaire des Frontières Lointaines, le plus puissant des États pro-impériaux du secteur. Formé en 536 et couvrant une partie importante des sous-secteurs de Taemerlyk et d'Inverness, il rassemble vingt-neuf mondes qui ont réussi par leur union à conserver leur indépendance face à l'expansion zhodanie. Capitale : Caractacalla.
Le Protectorat est dirigé par le Haut Conseil, qui comprend un représentant de chacun des mondes membres. Le principal objectif de la politique menée par le Haut Conseil est l'isolationnisme, ce qui passe en particulier par l'auto-suffisance : de nombreux objets qui étaient autrefois importés (souvent depuis l'Imperium) sont désormais en passe d'être produits sur place : c'est tout particulièrement le cas en matière de construction spatiale, avec les chantiers de Wa-Lu.
À l'origine neutre, le Protectorat devint pro-Imperium en 788, suite aux évènements accompagnant la création des Quatre Mondes, qui culminèrent avec la violation de son espace par une escadre de croiseurs coloniaux zhodanie.
Les forces stellaires protectoriennes sont constituées de l'Administration Spatiale Protectorienne et des forces stellaires des différents mondes membres. La Force de Sécurité Intérieure assure le maintien de l'ordre et le contre-espionnage. Le service d'information du Protectorat est un organisme gouvernemental chargé de collecter et de diffuser l'information et assurant également un service postal.
Le Protectorat a une influence stabilisante sur les Frontières Lointaines, car il cherche à maintenir le statu quo qui lui assure la haute main sur les affaires interstellaires de Taemerlyk et d'Inverness.

Protectorat Julien : Voir Julien, Protectorat.

Provence : [-2 ; 2] Secteur des Étendues vargr, situé en bordure centripète de Corridor.

Pscias (Marches Directes / Regina 2106) : X-355423-1. Monde de cinquante mille habitants, classé zone rouge par la Stellaire pour des raisons non divulguées.
Une géante gazeuse dans le système.

Pseudofruit : Aliment de synthèse bon marché, ayant l'aspect et vaguement le goût (grâce à des arômes artificiels) d'un fruit. Du fait de leur prix relativement bas, les pseudofruits remplacent souvent les vrais fruits dans les menus des cantines et des prisons.

Psi : Psionique.

Psionique : (en abrégé et dans le langage courant, Psi)
1°) Utilisation (criminelle dans l'Imperium depuis 800) des pouvoirs de l'esprit pour manipuler la matière et l'énergie, et pour communiquer. La capacité de l'esprit (humain ou non-humain, éveillé ou inconscient, pensant ou non) à mettre en ½uvre de tels pouvoirs a été prouvée scientifiquement. Tenter de développer ou d'apprendre à maîtriser ces pouvoirs est un acte criminel dans l'Imperium.
Jusqu'aux alentours de -1000, les pouvoirs psioniques n'avaient en général été que très peu étudiés de façon sérieuse, à part là où ils étaient connus et pratiqués (chez les Zhodani, par exemple). Mais pendant la Longue Nuit, période propice à l'introspection, de nombreuses espèces pensantes (dont les humains) se mirent à les étudier en profondeur, mettant en évidence la nature empirique du phénomène, dont les principes étaient néanmoins (et restent encore de nos jours) mal identifiés et encore moins bien compris.
La science psionique resta un domaine de seconde zone jusque vers 650, où elle bénéficia d'une importante vague de popularité, jusqu'à atteindre des sommets dans la deuxième moitié du VIIIème siècle. À la fin des années 790 cependant, cette popularité s'effondra avec la révélation de scandales au sein des instituts psioniques, aboutissant aux répressions psioniques qui détournèrent des psioniques la sympathie de la population.
La tolérance pour les pouvoirs psioniques varie selon les espèces et les civilisations, l'Imperium et le Consulat zhodani constituant les deux extrêmes et la plupart des autres sociétés adoptant une position intermédiaire.
Dans l'Imperium, les pouvoirs psioniques sont considérés comme une intrusion dans l'espace éminemment privé qu'est l'esprit de l'individu, et constituent pour leur utilisateur un avantage injuste et démesuré. En outre, leur utilisation est immorale et criminelle. Chez les Zhodani, les pouvoirs psioniques sont partie intégrante de la société. Dans la Confédération Darrienne, ils sont interdits par la loi. Dans la Confédération des Mondes-Épées, ils sont acceptés comme constituant un aspect naturel de la nature humaine.
2°) Au féminin, science qui étudie les pouvoirs psioniques, ou pouvoirs de l'esprit.
3°) Individu doté de pouvoirs psioniques.

Psionique, Écran : Voir Écran psionique.

Psionique, Hérésie : Voir Hérésie psionique.

Psionique, Institut : Voir Institut psionique.

Psioniques, Jeux : Compétition sportive majeure du Consulat zhodani, au cours de laquelle les participants s'affrontent dans de multiples épreuves en utilisant leurs facultés psioniques. Les Jeux Psioniques sont organisés sur Zhodane, une fois par olympiade, et durent presque quatre semaines. Les participants (principalement des intendants) sont sélectionnés par les conseils zhodani, et des éliminatoires sont organisés afin de limiter leur nombre à un total raisonnable. Les meilleurs compétiteurs sont élevés au statut de nobles.
Les Jeux Psioniques permettent aux prolétaires zhodani de voir en action les capacités des classes dirigeantes. La compétition concerne presque tous les domaines de la psionique, de l'haltérophilie télékinétique à la téléportation de longue distance et de précision, en passant par de nombreuses autres épreuves.

Psioniques, Répressions : Voir Répressions psioniques.

Psionotrope, Substance : Substance facilitant l'emploi des pouvoirs psioniques.

Psi-positif : L'une des trois classes de la société zelphienne, homologue des intendants zhodani.

Psi-zéro : L'une des trois classes de la société zelphienne, homologue des prolétaires zhodani.

Psychohistoire : Science de la prédiction historique et de la manipulation macrosociale. La psychohistoire se fonde sur le postulat selon lequel les actions de billions d'individus sont aussi fluides et prévisibles que le comportement des molécules d'un gaz, la taille immense de la population permettant de gommer les particularités individuelles. Et la capacité de prévoir les réactions d'une population à un stimulus particulier permet également, selon les psychohistoriens, de manipuler cette population.
La psychohistoire commença comme un mélange de techniques publicitaires et de relations publiques et de science du comportement, et bien que ses techniques soient devenues plus rigoureuses, ses principes de base restent mal compris. De multiples petites expériences ont confirmé sa validité, mais ont également mis en évidence son coût trop prohibitif pour qu'elle soit d'une quelconque utilité pratique. Des recherches dans le domaine se poursuivent dans quelques universités impériales.

Ptah : L'une des lunes de .

Ptolémée (Marche Solomanie / Jardin 0639) : B-543686-C. Monde solomani de 8.023 km de diamètre. Méritocratie de 8.776.000 habitants (Ptolémaïques), vivant selon les préceptes édictés par le Livre de la Sagesse. L'organisation politique de Ptolémée est complexe, avec quatre Législatures, trois Juridictions, et une kyrielle d'Administrations. La planète se caractérise aussi par ses nombreuses religions, toutes variantes d'un même polythéisme mais différant sur la place à accorder aux différents dieux. Très grossièrement, on peut dire qu'à chaque ville petite ou grande correspond une religion.
Ptolémée est une planète au climat chaud (température moyenne 41 °C), inclinée d'un peu plus de 40° sur le plan de l'écliptique, avec deux saisons très marquées : le réchauffement et le refroidissement. Rotation : 43 heures 22 minutes 7 secondes. Révolution : 48,3 jours standards. Tous les trois ans, un jour supplémentaire est ajouté à l'année (sauf pour les millésimes divisibles par 30). Les cyclones sont rares mais dévastateurs (quoique souvent relativement brefs) ; la pression atmosphérique d'environ 50.000 Pa leur confère une forme ramassée et en champignon. Neige et grêle ne surviennent qu'à des latitudes élevées, pendant le refroidissement. Les pluies diluviennes sont fréquentes près des côtes. La salinité des océans (qui couvrent 30 % de la surface planétaire) est très élevée, ce qui leur confère une corrosivité importante mais facilite beaucoup la flottabilité. Dans les régions côtières, la végétation prend la forme de jungles à la croissance rapide, alors que l'intérieur des terres est principalement constitué de maquis, de steppes et de déserts. Une terraformation limitée a permis l'extension des terres cultivées. L'essentiel des cultures est constitué de plantes génétiquement modifiées, adaptées aux très courtes saisons locales.
90 % de la surface de Ptolémée correspond à une même plaque tectonique. Les montagnes sont peu nombreuses et plutôt basses. Il n'y a pas d'activité sismique, et un seul volcan actif (la Tour de Memphis).
La colonisation du système, par les Solomani, remonte à -2392. Situé à l'écart des grands axes et des mondes importants, il ne fut pas affecté par la Nième Guerre Interstellaire, le Règne de l'Homme, la Longue Nuit, ni la création de la Confédération Solomanie. Pendant la Guerre de la Marche Solomanie, il servit d'hôpital de l'arrière et de lieu de repos pour les forces solomanies, et ne fut de ce fait jamais attaqué par l'Imperium, pour des raisons humanitaires.
Depuis des années, le gouvernement ptolémaïque est soupçonné de donner l'asile à des pirates, malgré des démentis farouches de l'Administration de la Piraterie Interstellaire. Si cela était fondé, cela signifierait aussi que ses services secrets sont très efficaces, car les forces stellaires de la Confédération Solomanie seraient intervenues depuis longtemps pour éliminer une telle menace pour le commerce interstellaire si elles avaient des preuves de son existence.
Des vestiges archéologiques découverts sur Ptolémée, en particulier les ruines de deux villes vieilles d'environ cinquante mille ans situées près de l'équateur, montrent que la planète était autrefois habitée par des sophes d'espèce inconnue. L'une des hypothèses avancées à ce sujet est qu'il s'agirait d'une espèce encore inconnue qui aurait existé (ou existerait encore) dans le secteur d'Aldébaran.
Quatre géantes gazeuses dans le système, dont l'étoile est Hipparque.

Puits de gravité : Dans son utilisation la plus courante, volume situé entre la surface d'un astre et l'orbite stable la plus proche de lui.
La surface de l'astre est souvent appelée fond du puits, et amener en haut du puits est synonyme de placer sur orbite.

Puits gravitationnel : Puits de gravité.

Pulou (Marche des Pirates / Marche Scote 0915) : C-343677-7. Monde indépendant pauvre de trois millions d'habitants.
Trois géantes gazeuses et une ceinture d'astéroïdes dans le système.

Pulsar : Vaisseau de classe Étoile appartenant à Halden Minéraux.

Puparkin (Marches Directes / Joyau 0902) : C-7B3386-9. Monde indépendant de cinq mille habitants.
Deux géantes gazeuses dans le système.

Purcell : Ravitailleur de vaisseaux express de classe XT, en service dans les Marches Directes. Matricule 8796.

Purdishi (Marche Solomanie / Alderamin 0116) : D-610168-E. Monde de 9.900 km de diamètre, colonie de Desdémone.
Quatre géantes gazeuses dans le système.

Pyèce : Type d'Objet le plus souvent exhumé sur les sites archéologiques Anciens, les pyèces se présentent sous la forme de petits disques métalliques sur lesquels sont gravés des symboles variés. Leur fonction reste à ce jour inconnue : pièces de monnaie, bijoux, focalisateurs psioniques, ou autre chose ?
On a découvert des pyèces faites de métaux précieux variés (or, argent, platine, iridium, monadium, et même uranium). On les trouve en jeux de six à trente-huit pyèces, que les musées de tout l'Imperium s'arrachent : une pyèce en or vaut environ 400 crédits pour son métal, mais se vend dix fois plus cher à un musée.
Des fausses pyèces faites de métaux vils comme l'aluminium, le plomb ou le zinc sont vendues comme authentiques par des commerçants peu scrupuleux.

Pynchan (Foreven / Fessor 3015) : C-656795-9. Monde indépendant de 9.600 km de diamètre environ. Trente millions d'habitants.
Deux géantes gazeuses dans le système.

Pyrame (Marches Directes / Voile de Trin 2538) : E-566335-2. Monde de deux mille habitants.
Quatre géantes gazeuses dans le système.

Pyramide : Polyèdre formé d'un polygone convexe plan (la base) et des triangles ayant pour base les différents côtés dudit polygone et un sommet commun.
La pyramide est une forme de construction traditionnelle dans de nombreuses civilisations naissantes, sans doute parce qu'elle est la plus simple forme d'architecture monumentale, du fait de sa résistance à l'effondrement et de sa facilité de réalisation.
Des structures pyramidales de toutes tailles ont été réputées servir de point de concentration pour des énergies cosmiques ou des pouvoirs psioniques, et ont la réputation d'affûter les lames émoussées, de soigner les maladies, et plus généralement, d'être à l'origine de miracles variés. Bien entendu, rien de tout cela n'a jamais été confirmé par les faits.
Des pyramides ont été bâties sur la plupart des mondes dont la civilisation indigène est passée par un stade de niveau technologique 1. De nombreux monuments de ce type ont survécu jusqu'à nos jours, en raison de la résistance importante d'une telle structure. Les plus célèbres se trouvent sur Terra.

Pysadi (Marches Directes / Aramis 3008) : C-4766D7-4. Monde réputé pour ses fruits (comme le melon azur ou le traké), qui constituent sa principale exportation, et gouverné par l'Église Mère qui y exerce une dictature religieuse. Deux millions d'habitants (Pysadiens).
Bien que le spatioport local ne soit que de classe C, Imperiallines y maintient un relais.
Il y a une géante gazeuse dans le système.

Python : Vaisseau spatial de classe Serpent, matricule 3727, en construction depuis le 095-1103 aux chantiers Delta de Sha'anoe.


0 - 9 A B C D E F G H I J K L M N O Q R S T U V W X Y Z


Me contacter | Retour à la page d'accueil | Retour à la page jeux de rôle | Retour à la page aides de jeu | Retour à la page aides de jeu Traveller | Retour aux extraits de la BDDI