Stormbringer

Chaosium 1981 (Games Workshop en a publié une édition anglaise en 1987) ; traduit en français sous le même titre par Oriflam en 1987 ; version D20 System (Worlds of the Eternal Champion : Dragon Lords of Melnibone) chez Chaosium en 2001


Jeu de rôle basé sur le monde des Jeunes Royaumes décrit dans le cycle d'Elric, de Michael Moorcock. Il a été remplacé en 1993 par Elric! (auquel il succéda à nouveau, avec une cinquième édition parue en 2002).
Mon commentaire sur les règles ne concerne que la première édition française du jeu (qui correspond à la troisième édition américaine), mais une seconde édition française (traduction de la quatrième édition américaine) existe, dont la principale différence avec la précédente est de rendre plus difficile l'utilisation de la magie.
En effet, dans la première édition française, les sorciers, qui pratiquent une magie quasi-exclusivement basée sur des invocations (de démons, d'élémentaires, de dieux, etc...) peuvent facilement devenir très puissants pour peu que leurs caractéristiques le leur permettent.
Par rapport à la VO, la VF incorpore la section sur la santé mentale parue à l'origine dans Demon Magic.
Le monde des Jeunes Royaumes quant à lui n'est qu'un monde med-fan' assez classique, très peu décrit (à part dans quelques suppléments régionaux). L'intérêt de ce cadre pour d'autres joueurs que les passionnés de l'œuvre de Moorcock (somme toute assez répétitive, si l'on fait abstraction de la destruction finale des Jeunes Royaumes par l'héroïne à la fin du cycle (oui, l'héroïne ; car c'est bien de Stormbringer, l'Épée Noire chantée par le Blue Öyster Cult, qu'il s'agit, et pas du pâle individu qui la manie) par rapport à un autre monde du même genre est constitué par le Multivers, cet ensemble de plans interconnectés, véritables univers parallèles, qui sous-tend les cycles moorcockiens consacrés au Champion Éternel, et dans lequel le MJ pourra envoyer balader ses personnages.
Quant aux règles, on retrouve là le système familier de Chaosium, le Basic RolePlaying System.
Le scénario des règles est un classique souterrain à explorer.


La gamme

Stormbringer Companion (Le chant des enfers)

Créatures et PNJ issus des romans, quelques objets magiques, quatre scénarios... et deux scénarios "solo" (qui se jouent sans MJ, en allant de paragraphe numéroté en paragraphe numéroté), l'un où l'on incarne Elric, l'autre Tristelune ; onze pages de gaspillées...


Demon Magic (Démons et magie)

Les règles sur la santé mentale parue à l'origine dans ce supplément ont été intégrées à l'édition française des règles du jeu. Restent quelques règles sur les démons, des objets magiques, des créatures issues de l'œuvre de Moorcock, et deux gros scénarios, dont le très bon Le cercle de velours.


Écran

Celui que je connais représente Elric brandissant Stormbringer, assis sur un dragon volant. Ce n'est pas génial, mais bon, on s'y fait. Ultérieurement, cet écran a été réédité avec une autre illustration (au moins une fois).
Il est accompagné d'un scénario sympathique.


The Octogon of Chaos (L'octogone du chaos)

Scénario Theater of the Mind Entertainment (TOME) sous licence Chaosium. La VF contient en plus quatre pages de règles made in France sur les combats à grande échelle.


Stealers of Souls
Black Sword
(traduits en français en un seul volume intitulé Le voleur d'âmes)

Une très bonne grosse campagne bien détaillée où les personnages courent après Elric lui-même. Chaque région traversée est décrite en quelques pages. Et la demoiselle de la couverture de la VF (dessinée par Gassner) s'est fait le maillot avant la photo !


White Wolf (Le loup blanc)

Les plans de trois temples, des règles sur les navires (qui concernent aussi Hawkmoon), quelques créatures fort peu sympathiques, et un scénario multiplanaire balèze.


Rogue Mistress (Le pirate des mondes)

Une campagne qui balade les personnages dans le Multivers. Les scénarios sont assez inégaux, le début en particulier n'est pas terrible.
Bien que ce soit un produit destiné à Stormbringer, il y a aussi marqué Hawkmoon sur la couverture de la V.F.. Certes, les règles des deux jeux sont compatibles ; mais considérer Rogue Mistress comme un supplément Hawkmoon me parait un peu exagéré.


Perils of the Young Kingdoms (Périls dans les jeunes royaumes)

Cinq bons scénarios situés aux quatre coins des Jeunes Royaumes. À noter que, contrairement aux précédents suppléments qui sont contemporains des romans, et comme les deux suppléments régionaux suivants, l'époque où prennent place ces scénarios est antérieure au sac d'Imrryr.


Sorcerers of Pan Tang (Les sorciers de Pan Tang)

Description détaillée de l'Île de Pan Tang et de ses habitants, et cinq scénarios.


Sea Kings of the Purple Towns (Les seigneurs des mers)

Description détaillée de l'Île des Cités pourpres et de ses habitants, et quatre scénarios.


Lien

Stormbringer!

Intéressant site sur le JDR Stormbringer.


Me contacter | Retour à la page d'accueil | Retour à la page jeux de rôle | Retour à la liste des jeux présentés