MEGA

Le blues du stagiaire


Il arrive parfois (rarement certes, car les psychologues de la Guilde veillent au grain, mais cela arrive quand même) qu'un stagiaire MEGA, au cours ou à l'issue de sa période de formation, estime que la vie de Messager Galactique n'est pas faite pour lui (ou plutôt l'inverse), et refuse d'intégrer la Guilde, préférant, soit retourner à son ancienne vie, soit (pour ceux qui ne sont pas originaires de l'AG, les Terriens par exemple) devenir un simple citoyen de l'Assemblée Galactique menant une vie normale (avec une famille, etc...), mais dans tous les cas, sans passer son temps à risquer sa vie à travers le continuum.

Aucun contrat n'ayant été signé entre la nouvelle recrue et la Guilde, cette dernière n'a aucun recours juridique. Trois cas de figure sont alors possibles, selon l'interprétation du contexte faite par le MJ, et avec des nuances dans la troisième.

La première : la Guilde ne se trompe JAMAIS quand elle recrute un MEGA, les MEGA latents sont en plus spontanément attirés par la Guilde et n'envisagent pas de la quitter. C'est comme ça.

La seconde : la Guilde laisse repartir tranquillement sa recrue, éventuellement après un joli sermon pour lui rappeler qu'elle ne doit pas utiliser ses pouvoirs mauvais escient (et éventuellement lui donner un peu mauvaise conscience au sujet de sa "désertion" et donc l'inciter revenir sur sa décision).

La troisième : la Guilde n'est pas aussi blanche qu'elle veut bien le faire croire, et des actions du genre effacement de mémoire (pour les blancs un tout petit peu grisé, mais alors vraiment un tout petit peu), retrait des pouvoirs, contrainte psionique, détention, voire élimination physique pure et simple (pour différentes nuances de gris) ne lui sont pas étrangères.

Ma conception personnelle des choses est la troisième.


Me contacter | Retour à la page d'accueil | Retour à la page jeux de rôle | Retour à la page aides de jeu | Retour à la page aides de jeu MEGA