Cendres

Pandora Créations 2002 (en 2005, le jeu est passé chez les éditions du Matagot)

Jeu post-cataclysmique français dont la sortie s'est longuement fait attendre, Cendres présente une France située 82 ans après la Ruine, ici due à un cataclysme cosmique. Inutile de dire que le pays a fortement souffert de l'évènement... et des années qui ont suivi !

Le jeu se présente sous la forme d'un livre à couverture rigide de 176 pages, illustré en couleurs, contenant la description du contexte, les règles, et deux scénarios. Il s'ouvre en beauté par la section présentant le quotidien des survivants (enfin, surtout de leurs descendants !), qui vaut le détour par sa qualité, et constitue une lecture recommandée pour les pratiquants de jeux post-cataclysmiques.
Malheureusement, les amateurs de post-cata sérieux commenceront à déchanter juste après, avec les sections sur les religions et sur la situation "géopolitique". Même si on est loin des délires à la Bitume, tout ceci parait un peu trop délirant et caricatural. Ne jetons pas la pierre à l'auteur, il est difficile de parvenir à un résultat nickel dans ce domaine ; mais enfin, force m'est de constater que Cendres n'est pas le jeu post-cata français crédible que j'attendais.
Une part non négligeable de ce défaut vient de l'accent qui est mis sur les diverses religions nouvelles. Mais de savoir que certains des mystères de l'univers de jeu ont une explication qui est du ressort du surnaturel (cela ne figure pas dans le manuel certes, mais les créateurs du jeu ne s'en sont pas cachés par ailleurs) n'a rien fait pour arranger les choses, au contraire.
Tant qu'on parle des défauts, signalons l'amusante insistance du jeu à expliquer qu'il existe une différence majeure entre les munitions de calibre 5,56 mm OTAN (encore appelé 223 OTAN), et celles du FAMAS (ici dénommées 222 français). N'en déplaise à l'auteur, ce calibre 222 n'existe pas, le FAMAS utilise bien les mêmes munitions que le M16 et autres armes de calibre 223 OTAN, à savoir du 5,56 × 45 ; et s'il existait une différence, elle se situait au niveau des chargeurs contenant les cartouches en question. Ceci étant la plus gênante d'un certain nombre d'erreurs sur le sujet des armes à feu...

Au final, retenons les bons côtés du jeu : le système de règles a l'air bien, le chapitre sur la vie 82 ans après la Ruine et le glossaire valent vraiment le détour, et il y a deux scénarios dans le manuel de base. Cendres peut donc servir de sourcebook pour un MJ post-cata.


Extraits de la gamme

Écran

Écran quatre volets plutôt bien illustré (encore que... le dessinateur n'a sûrement jamais vu une truie allaiter ses petits), accompagné d'un livret de 32 pages contenant quelques règles additionnelles et un scénario.
Ça commence mal dès la première page de règles, d'ailleurs : n'essayez pas de confectionner de la poudre noire selon la recette indiquée, elle est totalement fantaisiste.
La section sur les animaux est elle aussi bourrée de données aberrantes.
Et c'est dans ce livret qu'apparaissent l'explication surnaturelle de certains aspects de l'univers et la justification totalement irrationnelle du contexte.


Frontière

Supplément décrivant la vallée de la Seine, en aval des ruines de Paris. Il contient également trois scénarios se déroulant dans ce cadre.


Lien

Liste de diffusion Cendres

Liste de diffusion consacrée à Cendres.


Me contacter | Retour à la page d'accueil | Retour à la page jeux de rôle | Retour à la liste des jeux présentés